Votre comportement peut influencer la création d’un environnement de travail positif

Douglas Hedden
9 octobre, 2019 | Auteur: Douglas Hedden
Lecture de 2 min

Les nombreux cas d’intimidation et de harcèlement signalés dans le milieu médical me perturbent au plus haut point et selon moi, le Collège royal doit faire sa part pour y remédier. Il est de notre devoir d’assurer la santé, la sécurité et le bien-être des médecins et des stagiaires, et de créer un milieu de travail sain. C’est pourquoi je suis ravi que le Conseil ait approuvé un nouvel Énoncé sur la création d’un milieu de travail positif , et j’invite tous les Associés à le lire.

Il est inacceptable que les étudiants, les résidents et les médecins en exercice soient victimes de harcèlement ou d’intimidation; ce type de comportement affecte autant les médecins/stagiaires que les patients. La culture des soins de santé doit changer pour que ces comportements déplorables deviennent chose du passé. Nous devrions tous « dénoncer » sans hésitation les comportements inadéquats dont nous sommes témoins.

Heureusement, il existe une foule de ressources fort utiles. Outre l’énoncé, j’encourage les Associés à consulter notre toute nouvelle activité de simulation en ligne, Les petits détails font une GRANDE différence. Cette activité traite des comportements perturbateurs en milieu de travail et permet à l’apprenant de se mettre dans la peau d’un patient, d’un stagiaire et d’un patron.

Je tiens aussi à vous rappeler que le Collège royal appuie le Code d’éthique et de professionnalisme de l’Association médicale canadienne (AMC) [PDF], qui fait état des responsabilités éthiques et professionnelles des membres de la profession médicale ainsi que des valeurs et engagements à respecter. Le Conseil du Collège royal a réitéré sa conviction à l’égard de ce code en juin dernier.

Le Collège royal s’engage à favoriser un milieu de travail et d’apprentissage positif, et à collaborer avec d’autres intervenants pour réaliser cet objectif. Tous les professionnels des soins de santé peuvent contribuer à cette démarche en adoptant des comportements et des attitudes modèles et en dénonçant toute forme de maltraitance.

Doug Hedden, MD, FRCSC, est le directeur exécutif, Pratique professionnelle et Services aux membres, et registraire, Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit