Un leadership hors du commun en temps de crise : réflexions sur notre président sortant, le Dr Ian Bowmer

Le 10 mars 2021 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 3 min
Dr Ian Bowmer, président sortant

Dr Ian Bowmer, président sortant

Le mandat du Dr M. Ian Bowmer, MDCM, FRCPC, FRCP, FCAHS, à titre de président du Collège royal a officiellement pris fin. Il laisse un héritage considérable, marqué en grande partie par son leadership hors du commun et sa détermination pendant la pandémie de COVID-19, l’une des périodes probablement les plus exigeantes dans l’histoire du Collège royal.

 « L’esprit vif, le calme respectueux et l’éthique rigoureuse du Dr Bowmer ont toujours fait de lui un grand leader des soins de santé au Canada, mais les défis des 15 derniers mois ont montré qu’il était la bonne personne au bon endroit au bon moment. Il a relevé ces défis avec grâce et aplomb, écoutant et réfléchissant sans cesse, même en temps de crise », confie le Dr Bill Pope, FRCPC, membre du Conseil.

Le Dr Mark Walton, FRCSC, membre du Conseil, est du même avis et ajoute : « Son influence stabilisante a permis à l’organisation de traverser cette période pénible avec brio ».

Un guide sûr en cette période d’incertitudes

Avec la nouvelle directrice générale, la Dre Susan Moffatt-Bruce, FRCSC, PhD, MBA, MBOE, FACS, le Dr Bowmer a dirigé le Collège royal durant cette période d’incertitudes qui a mené à l’annulation des examens appliqués du printemps 2020, au report des examens écrits, à une pétition en ligne visant l’annulation de ces derniers et à une assemblée extraordinaire des membres, à la fin mai. La motion a finalement été rejetée; les examens écrits du printemps ont eu lieu à l’automne 2020 et, pour la première fois, les candidats ont eu la possibilité de les faire en ligne. Pour limiter les déplacements des candidats ayant choisi de faire les examens sur papier, 14 nouveaux centres d’examen ont été établis au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, pour un total de 29 centres.

« Travailler avec le Dr Bowmer a été une source d’inspiration. Nous lui sommes reconnaissants pour son calme et sa vaste expérience », affirme la Dre Moffatt-Bruce. Le Dr Bowmer nous a aidés à développer notre capacité de faire preuve de souplesse, d’intervenir, d’innover et de nous adapter.

Dr Ian Bowmer, président sortant, à la conférence LACRE en 2019.

Dr Ian Bowmer, président sortant, à la conférence LACRE en 2019

Le Dr Bowmer nous a aidés à développer notre capacité de faire preuve de souplesse, d’intervenir, d’innover et de nous adapter.

Le major-général J. J.-R.S. Bernier, OMM, CD, QHP, BA (Hons), MD, MPH, DEH, DSc(hon), FRCPSC (Hon), KM, et membre public du Conseil : « Durant l’une des périodes les plus pénibles et déstabilisantes de son histoire, le Collège royal a dû prendre des décisions difficiles; nous avons eu la chance d’avoir un président qui a su mettre à profit son jugement et son savoir-faire pour soupeser les besoins et les pressions liés à la pandémie, et maintenir la progression des normes et la qualité en misant sur le consensus et l’innovation numérique accélérée pour la certification ».

Rose Carter, c.r., ajoute, « Je me rappellerai toujours sa détermination, son professionnalisme, son doigté et sa gentillesse pour traiter les enjeux ».

Lancement de nouvelles initiatives

Des initiatives importantes ont aussi été lancées ou mises de l’avant durant le mandat du Dr Bowmer, dont la préparation du nouveau plan stratégique (et de la vision) du Collège royal, le lancement du CanERA, le nouveau système d’agrément des programmes de formation médicale postdoctorale, la poursuite de la mise en œuvre de La compétence par conception et la publication de l’Enquête sur l’emploi du Collège royal et du Rapport sur l’IA et l’avenir de la médecine.

En plus de son leadership exceptionnel durant la pandémie, les membres du Conseil ont souligné son approche collaborative et inclusive.

 Un leadership avisé

« J’ai remarqué dès le départ qu’il s’agissait d’une personne réfléchie, très bien organisée et désirant vraiment connaître notre avis. Ces premières impressions n’ont pas changé et illustrent les qualités personnelles et le style de leadership qui ont caractérisé mes relations avec lui. Sa délicatesse et son égard pour autrui se sont ajoutés à ses grandes compétences à titre de président », précise le Dr Randolph P. Guzman, FRCSC, FACS, RVT, RPVI, ICD.D, membre du Conseil.

Le Dr John Finley, MSc, MDCM, FRCPC, membre du Conseil, ajoute, « Il se montre toujours sincèrement intéressé par les membres du Conseil et surtout, par les membres résidents. »


Le Dr Bowmer assumera le rôle de président sortant tout au long de l’année 2021-2022.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer