Selon un hématologue et intensiviste, le mentorat est non seulement souhaitable mais nécessaire

Personnel du Collège royal
18 septembre, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 3 min

Ryan Zarychanski, MD, FRCPC, est le lauréat du Prix du Mentor de l’année 2019, région 2

Nombreux sont les médecins qui repensent avec beaucoup de gratitude à ce mentor qui s’est surpassé, à ce généreux leader qui les a aidés à se bâtir une carrière stimulante, marquante, en recherche et en pratique clinique.

Pour d’anciens et d’actuels stagiaires en hématologie et en soins intensifs à l’Université du Manitoba et à Action cancer Manitoba, celui à qui on repense souvent, c’est le Dr Ryan Zarychanski.

« Il montre toutes les qualités d’un mentor et il a su transformer ma carrière, ainsi que celle des autres stagiaires qui ont eu la chance de travailler avec lui », affirme Emily Rimmer, MD, FRCPC, récente diplômée de deuxième cycle et chercheuse en hématologie à l’Université du Manitoba.

Dr Ryan Zarychanski, FRCPC

Dr Ryan Zarychanski, FRCPC

Pour le Dr Zarychanski, hématologue et intensiviste dont la réputation n’est plus à refaire, le mentorat n’est plus seulement souhaitable, mais nécessaire, pour tout médecin ou chercheur qui aspire à une carrière d’exception.

« J’ai appris vite que le succès en médecine passe par le mentorat continu, mais pas seulement pendant un an, pendant toute une carrière. C’est pourquoi j’ai choisi moi-même d’aider des stagiaires motivés à connaître du succès dans leur carrière en leur servant de mentor », ajoute-t-il.

Ses mentorés en recherche ont souvent vu leurs travaux être publiés dans des revues prestigieuses et remporté des prix. Un exemple remarquable est celui de Brett Houston, MD, FRCPC, mentorée par le Dr Zarychanski depuis neuf ans. Elle est déjà coauteure de 10 articles avec le clinicien-chercheur et, comme stagiaire, elle a déjà reçu du financement de recherche évaluée par les pairs.

La Dre Brett Houston et le Dr Ryan Zarychanski examinant ensemble la morphologie de globules rouges.

La Dre Brett Houston et le Dr Ryan Zarychanski examinant ensemble la morphologie de globules rouges.

Leur relation de mentorat remonte à sa première année d’études en médecine. La Dre Houston faisait alors des recherches sur un trouble sanguin héréditaire rare. Leur collaboration s’est traduite par une grande découverte.

« Ensemble, nous avions découvert la mutation génétique à l’origine d’un trouble dont le mystère persistait depuis une quarantaine d’années », affirme le Dr Zarychanski. Aujourd’hui, la Dre Houston a reçu une première bourse des IRSC, et le Dr Zarychanski supervise ses études doctorales.

Pour ajouter à ses efforts de mentorat individuel, le Dr Zarychanski a piloté plusieurs initiatives visant à élargir les mesures d’aide et d’encadrement qu’il offre aux stagiaires. Il a notamment créé le Groupe de recherche sur les soins aigus en hématologie, un forum de collaboration offrant aux étudiants de cycle supérieur et aux résidents une supervision et un mentorat académique en continu.

Le Groupe de recherche sur les soins aigus en hématologie à Action cancer Manitoba. De gauche à droite : Robert Balshaw, PhD (biostatisticien), Dre Emily Rimmer (hématologiste et membre junior du corps professoral), Dr Ryan Zarychanski (hématologie et soins critiques), Dre Brett Houston (hématologiste, candidate au doctorat), Dre Chantalle Menard (résidente sénior en hématologie), Dr Donald Houston, PhD (hématologiste)

Le Groupe de recherche sur les soins aigus en hématologie à Action cancer Manitoba. De gauche à droite : Robert Balshaw, PhD (biostatisticien), Dre Emily Rimmer (hématologiste et membre junior du corps professoral), Dr Ryan Zarychanski (hématologie et soins critiques), Dre Brett Houston (hématologiste, candidate au doctorat), Dre Chantalle Menard (résidente sénior en hématologie), Dr Donald Houston, PhD (hématologiste) Menard MD (Senior Resident in Hematology), Donald Houston MD PhD (Hematologist).

Le Dr Zarychanski est aussi connu pour sa capacité d’appliquer les meilleures données probantes. Par exemple, il a dirigé la mise en place d’un important protocole de transfusion dans les hôpitaux locaux. Ce défi logistique colossal a réuni une multitude de disciplines. Par la suite, une évaluation du programme a montré que ce nouveau protocole avait fait diminuer considérablement la mortalité.

« Les exemples de leadership de Ryan m’ont incitée à redonner à la prochaine génération de jeunes cliniciens-chercheurs », conclut Chantalle Menard, MD, FRCPC, résidente en hématologie.

Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit