Sécurisez votre téléphone intelligent : 7 astuces

Le 12 octobre 2021 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 minutes

Crédit : Franck (Unsplash)

Octobre est le Mois de la sensibilisation à la cybersécurité au Canada. C’est pourquoi nous vous proposons quelques trucs pour vous aider à profiter de l’espace numérique en toute sécurité.

Les téléphones intelligents sont souvent visés par des atteintes à la sécurité. Voici sept astuces pour accroître la sécurité de votre appareil.

Article connexe : Sécurisez votre ordinateur : 6 astuces

Choisissez un mot de passe difficile à deviner et utilisez la biométrie

Les appareils non sécurisés vous exposent à de nombreuses menaces. Ne laissez jamais votre appareil déverrouillé ou sans surveillance.

  • Saisissez un NIP plus long : Si possible, changez le NIP de votre téléphone en optant pour un code à six chiffres plutôt qu’à quatre chiffres. Ces deux caractères supplémentaires feront en sorte qu’il sera beaucoup plus difficile de le deviner. Il faut normalement moins de 50 essais pour deviner un NIP.
  • Activez la biométrie : Si votre téléphone a les fonctions biométriques (p. ex., reconnaissance faciale ou identification par empreinte digitale), activez-les. Entrez seulement vos données biométriques à vous; ne laissez jamais une autre personne entrer les siennes sur votre appareil.

Ne vous connectez pas automatiquement à un réseau Wi-Fi public

Les réseaux Wi-Fi publics ou privés non protégés constituent un moyen parfait pour permettre aux malfaiteurs d’accéder à votre appareil mobile. N’utilisez jamais un réseau Wi-Fi public pour accéder à des renseignements confidentiels ou vous brancher au travail ou sur un autre système privé.

Faites attention au hameçonnage par texto (smishing)

Outil de communication pratique, le texto est toutefois vulnérable aux maliciels, aux atteintes à la vie privée et aux activités criminelles. Les malfaiteurs envoient parfois des SMS frauduleux pour vous convaincre de divulguer des informations personnelles ou financières.

Afin de réduire les risques pour votre sécurité :

  • n’envoyez pas de renseignements personnels ou confidentiels par texto;
  • n’ouvrez jamais une pièce jointe provenant d’une source inconnue ou peu fiable;
  • évitez de cliquer sur les liens ou de téléphoner aux numéros contenus dans les textos suspects, peu importe qui prétend en être la source (p. ex., banque ou fournisseur de téléphonie mobile).

Pour obtenir d’autres astuces, rendez-vous sur le site Pensez cybersécurité du gouvernement du Canada.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer