Résoudre les problèmes des soins de santé, un balado à la fois

Le 16 février 2021 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 3 min

Le Dr Kwadwo Kyeremanteng, FRCPC, est tombé amoureux de la médecine de soins intensifs dès qu’il a mis le pied dans une salle d’urgence au Foothills Medical Centre de Calgary lors de sa quatrième année d’études en médecine.

Dr Kwadwo Kyeremanteng (Photo : Justin Tang)

« Je me suis dit : ça y est!, se souvient-il. Cette discipline a tout ce que je recherche en médecine, le travail en équipe, le fait d’ignorer quel sera le prochain cas, la nécessité d’agir rapidement, de diriger l’équipe et, parfois, d’être une source d’inspiration. »

Le Dr Kyeremanteng partage son temps entre l’Unité des soins intensifs de l’Hôpital Montfort et l’équipe de soins intensifs et palliatifs de l’Hôpital d’Ottawa; avec le temps, il a relevé des lacunes du système de santé qui nuisaient aux patients. Il se souvient d’un jeune homme qui avait recours à la physiothérapie pour améliorer sa fonction pulmonaire. Celui-ci s’est retrouvé à l’urgence à la suite de complications causées par le report de son traitement lors d’une longue fin de semaine. Il a mis des semaines à se rétablir, uniquement parce qu’il avait manqué un rendez-vous.

Examiner les lacunes de façon concertée

Le Dr Kyeremanteng savait qu’il était possible de réduire les coûts des soins de santé et d’améliorer les résultats pour les patients. Il a donc fondé le Resource Optimization Network (RON), un groupe établi à Ottawa, composé de médecins, d’infirmières et d’infirmiers, d’économistes de la santé et de chercheurs, qui collabore à des projets afin de trouver des solutions à des problèmes systémiques liés aux soins de santé, comme l’optimisation des traitements.

« Si vous faisiez appel à des cliniciens pour connaître le coût d’un traitement, ils ne pourraient pas vous le dire dans la plupart des cas. Or, il existe souvent des traitements au coût moins élevé qui s’avèrent plus efficaces que d’autres. Il s’agit donc de mieux connaître l’éventail d’options offertes. Le réseau nous donne une vue d’ensemble et de nouvelles façons d’aborder ces enjeux. »

Une étude menée par le réseau dont il est particulièrement fier avait pour but d’évaluer l’efficacité d’inclure un ou une intensiviste dans une unité de soins pour patients présentant des troubles neurologiques. L’étude, qui comparait l’état des patients avant et après l’arrivée de l’intensiviste, a fait état d’une réduction de la durée du séjour à l’hôpital et d’une économie de 2687 $US par patient dans un système où les pressions sont plus fortes afin de fournir des soins neurointensifs.

Créer une plateforme de discussion

Le désir du réseau de se doter d’une tribune pour discuter avec le public d’enjeux liés à l’amélioration des soins de santé, d’événements actuels et d’expériences personnelles dans le domaine médical a mené au lancement du balado Solving Healthcare with Dr. Kwadwo Kyeremanteng.

Le Dr Kwadwo Kyeremanteng à l’Hôpital Montfort d’Ottawa (Photo : Justin Tang)

Depuis un peu plus d’un an, plus d’une centaine d’épisodes ont été diffusés; des invités y partagent leur façon d’aborder les grands problèmes de santé; p. ex., la Dre Mamta Gautam, FRCPC, décrit de quelle façon la COVID-19 perturbe la culture réfractaire au risque de la médecine et force le système à échouer plus rapidement; le Dr Steven Tucker discute de la recherche et de l’amélioration impressionnante des résultats des patients atteints d’un cancer grâce à la nutrition (sans récidive), et Alex Munter, président-directeur général du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO), a utilisé la pandémie pour offrir des modes de prestation des soins innovants à des milliers de familles. D’autres invités donnent des conseils sur le sommeil, l’exercice et la santé mentale.

La réaction du public et de la communauté des soins de santé au balado est extraordinaire.

« Il a changé ma vie », affirme le Dr Kyeremanteng, ajoutant que le balado l’a amené à participer régulièrement à des entrevues diffusées par CBC et CTV, et à siéger au conseil d’administration du CHEO. « Le balado nous a aidés à recueillir plus de 65 000 $ pour les jeunes de la région. Nous n’aurions pu le faire autrement. »

Alors qu’il soigne les patients dans une ville aux prises avec une autre vague de la pandémie, sa démarche positive l’oblige à continuer de trouver et de promouvoir des solutions en soins de santé.

« Même si la situation est très difficile, elle a fait jaillir de grandes choses, se réjouit-il, dont la sensibilisation et l’apport accrus du public pour aider les personnes vulnérables dans les collectivités, et la reconnaissance du travail du personnel de première ligne. « Il y a des signes qui nous permettent d’être optimistes quant à notre capacité de traverser cette crise. »

Communiquez avec l’équipe si vous souhaitez collaborer aux projets de ce réseau : resourceoptnet@gmail.com.

Écoutez l’épisode le plus récent du balado Solving Healthcare with Dr. Kwadwo Kyeremanteng.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer