Qui fournit des soins aux personnes âgées au Canada? Nouveau rapport présente de nouvelles données sur la prestation de services médicaux à une population vieillissante

Personnel du Collège royal
18 juin, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

OTTAWA, le 18 juin 2019 – Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada publiait aujourd’hui un rapport détaillé sur les soins médicaux fournis aux personnes âgées.

L’étude intitulée La prestation de soins de santé à une population vieillissante : Une étude sur les soins médicaux prodigués aux personnes âgées au Canada porte sur l’analyse de quelque 216 millions de services médicaux fournis par près de 54 000 médecins, et s’articule autour de questions fondamentales, à savoir dans quelle mesure les médecins fournissent-ils des soins aux personnes âgées, quelle proportion de leur pratique les spécialistes consacrent-ils aux personnes âgées et quels types de services médicaux les personnes âgées reçoivent-elles.

« Si nous ignorons dans quelle mesure les personnes âgées ont accès aux soins et comment ces soins leur sont prodigués, nous ne pouvons évaluer l’efficacité de la prise en charge de cette population aux besoins particuliers », affirme le Dr Andrew Padmos, directeur général du Collège royal.

Selon les résultats de l’étude :

  • Bien qu’elles ne représentent que 16 % de la population, les personnes âgées ont reçu près du tiers des services assurés par les médecins en 2015-2016.
  • En tout, 85 % des services médicaux reçus par les personnes âgées en 2015-2016 leur ont été prodigués par des médecins de famille (51 %), des internistes (23 %) et des ophtalmologistes (11 %).
  • Certains groupes de spécialistes consacrent leur pratique à des patients âgés. En fait, plus de la moitié des services médicaux offerts au sein des sept disciplines médicales suivantes étaient destinés à des personnes âgées : gériatrie (92 %), ophtalmologie (62 %), chirurgie cardiovasculaire et thoracique (57 %), néphrologie (55 %), oncologie (54 %), cardiologie (53 %) et urologie (52 %).
  • Les personnes âgées utilisent relativement plus de services médicaux par personne que le reste de la population, en particulier des services liés à des interventions diagnostiques et thérapeutiques (quatre fois plus), à une chirurgie majeure (cinq fois plus) et à des jours de soins hospitaliers (10 fois plus).
  • Le sexe influe beaucoup sur la prestation de services médicaux aux personnes âgées. Les médecins étaient plus susceptibles de prendre en charge des femmes que des hommes chez les patients âgés de 65 ans ou plus, mais ils ont fourni relativement plus de services médicaux aux hommes qu’aux femmes au sein de cette population de patients.
  • L’étude donnera lieu à des recherches plus poussées afin que les décideurs provinciaux puissent mieux planifier les effectifs médicaux pour répondre aux besoins de cette population croissante.

« La population canadienne âgée de 65 ans ou plus augmente de manière constante, et nos données mettent bien en évidence la place exceptionnelle qu’occupent les médecins dans la prise en charge des personnes âgées », ajoute Steve Slade, directeur, Politiques de la santé et défense des intérêts au Collège royal. « Nous parlons du vieillissement de la population depuis des années; nous devons maintenant utiliser nos données pour mieux orienter nos ressources et continuer à améliorer la santé et l’espérance de vie des personnes âgées. »

Consultez le rapport intégral et le document d’information pour les médias au www.royalcollege.ca/rcsite/health-policy/senior-care-f

– 30 –

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est l’association professionnelle nationale qui supervise la formation médicale des spécialistes au Canada. Il est responsable de l’agrément des programmes universitaires de formation des résidents dans leur spécialité et produit et fait passer les examens rigoureux que les résidents doivent réussir pour obtenir leur certificat dans leur spécialité. En collaboration avec des organisations de la santé et des organismes gouvernementaux, le Collège royal participe également à l’élaboration de politiques de santé réfléchies.

www.collegeroyal.ca

Pour plus d’information, contactez :

Melissa Nisbett
Spécialiste principale en communications
613-730-8177, poste 426
613-218-9570
mnisbett@collegeroyal.ca

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit