Que vous réserve le débat en plénière de la CIFR 2019?

Personnel du Collège royal
10 septembre, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Le samedi 28 septembre 2019, trois aspects importants de la diversité dans la formation médicale, dont les meilleures stratégies pour en faire la promotion, seront au cœur d’un débat en plénière de la Conférence internationale sur la formation des résidents (CIFR). Nous avons demandé au Dr Jonas Nordquist, directeur du Medical Case Centre à l’Institut Karolinska de Stockholm, en Suède, et coprésident de la CIFR, ce que réserve ce débat.

Pourquoi est-il important de discuter de la diversité dans la formation des résidents en ce moment?

Les études ne cessent de montrer que la communauté médicale n’est pas à l’image des populations qu’elle sert, sans parler de l’écart salarial entre les sexes. Même si plusieurs d’entre nous en sommes conscients, nos efforts de promotion de la diversité ne sont que symboliques, dans la plupart des cas. Dans un contexte de mondialisation croissante, comment la communauté médicale peut-elle refléter la diversité qui se manifeste chaque jour? Nous espérons que ce débat apportera certaines réponses.

Comment ce débat aidera-t-il la communauté médicale à faire progresser la diversité?

Nous reprenons cette année la formule adoptée l’an dernier lors du débat de la CIFR. Afin que le débat soit vraiment utile et pertinent pour l’auditoire, nous avions adopté une formule plus professionnelle en offrant des données probantes et une discussion animée sur la diversité dans la formation médicale.

Professeure Dame Jane Dacre, Dre Onye Nnorom, Dre Maria Elizabeth Montaño Fernandez, Dr Shuaib Quraishi et Mme Maxine Mawhinney

Comme la diversité est un sujet très vaste, nous avons axé le débat sur trois aspects de la diversité dans la formation des résidents :

  1. Inclusion : Les meilleures façons d’intégrer les groupes sous-représentés dans la formation des résidents, peu importe la race, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.
  2. Diversité interne : Dans quelle mesure les programmes s’ajustent-ils pour tenir compte de la diversité, une fois que les candidats sont acceptés?
  3. Écarts salariaux : Indicateur d’inégalité au sein d’un programme. Comment les éducateurs médicaux peuvent-ils aborder les questions liées à l’inégalité salariale et dans quelle mesure un programme contribue-t-il à la perpétuer?

Qui participera au débat?

Les quatre panélistes, Dame Jane Dacre, Onye Nnorom, Maria Elizabeth Montaño Fernandez et Shuaib Quraishi, feront part de leurs connaissances et de leurs points de vue sur ces sujets. Maxine Mawhinney agira à titre de modératrice et résumera les points importants. Les membres de l’auditoire pourront aussi apporter leurs connaissances et leurs points de vue durant la période de questions et réponses prévue à la fin du débat.

S’agira-t-il d’un débat contradictoire?

Ce n’est pas du tout notre intention. Nous avons choisi nos panélistes en raison des points de vue variés qu’ils feront valoir sur la diversité. Nous voulons illustrer la complexité de ces enjeux à l’aide de données probantes et informer les membres de l’auditoire pour qu’ils se forgent leur propre opinion.

Nous saurons que le débat aura porté ses fruits s’il se poursuit à la pause-café!