Psychiatre et modèle, chez lui comme ailleurs

Personnel du Collège royal
18 septembre, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Louis Thériault, MD, FRCPC, est le lauréat du Prix du Mentor de l’année dans la région 5

Le Dr Louis Thériault, directeur du Département de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, et professeur d’enseignement clinique à la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke, est l’ambassadeur par excellence de sa spécialité au Nouveau-Brunswick, où il pratique depuis plus de 25 ans.

Dr Louis F. Thériault, FRCPC

Dr Louis F. Thériault, FRCPC

Pour ce vulgarisateur hors pair, le mentorat fait partie de son identité. Inspiré par des enseignants passionnés, il s’est toujours fait un devoir d’aider ses collègues à cheminer. « Déjà, pendant ma formation, il m’arrivait de donner des présentations, et je voyais que j’intéressais les gens », affirme-t-il.

Qu’on parle de lui comme psychiatre, professeur, chercheur ou administrateur, le Dr Thériault a été reconnu pour ses qualités humaines partout où il est passé. Patient, rigoureux, ouvert d’esprit et à l’écoute, il sait aussi se tourner vers la comédie pour motiver les étudiants qu’il supervise. « Nous avions monté un film pour [leur] enseigner les troubles de la personnalité. J’y jouais le rôle d’un curé prétentieux et un peu hautain qui présente toutes les caractéristiques d’un trouble de la personnalité narcissique. Une étudiante qui avait visionné le film s’était sentie un peu intimidée en supervision, ne sachant pas si j’étais dogmatiquement religieux ou excessivement prétentieux. Elle était fort rassurée que son superviseur ne soit ni l’un ni l’autre. Son superviseur s’était aussi senti soulagé qu’elle confirme que je n’étais ni l’un ni l’autre! »

Le Dr Thériault avec la Dre Jocelyne Martin et le Dr Gabriel Drolet, résidents de première année en psychiatrie.

Le Dr Thériault avec la Dre Jocelyne Martin et le Dr Gabriel Drolet, résidents de première année en psychiatrie.

Ses collègues ne sont pas à court d’éloges. Selon Étienne Marquis, MD, FRCPC, « le Dr Thériault n’est pas étranger au climat de camaraderie qui règne au service de psychiatrie et qui en fait un des plus dynamiques de la province, tant du côté anglophone que francophone ». Marc Vautour, MD, FRCPC, qui le connaît depuis 17 ans, se permet d’ajouter que le Dr Thériault, motivé par le désir d’entraide et la collégialité, a souvent su aider des collègues psychiatres en difficulté en leur offrant de la formation additionnelle et de l’aide à la supervision de dossiers afin que tous les membres de son équipe aient confiance en leurs compétences. Cet effort n’a jamais été imposé.

Le Dr Thériault en compagnie de sa collègue, la Dre Andrée Lévesque

Le Dr Thériault en compagnie de sa collègue, la Dre Andrée Lévesque

Acadien d’origine, le Dr Thériault est rentré à la maison en 1993 après des études au Québec et en Suisse. Il s’était alors donné pour mission de tisser des liens avec d’autres universités pour attirer des résidents dans le but d’agrandir l’équipe de psychiatres du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, qui n’en comptait que trois. Ils sont aujourd’hui 13.

Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit