Proposition en vue de la préparation du budget de 2024 : Bâtir un système de santé équitable, résilient et plus durable

Le 15 août 2023 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 4 min

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (Collège royal) reconnaît l’incidence profonde de la pandémie de COVID‑19 sur le bien-être des effectifs médicaux et s’engage à trouver des solutions communes avec ses partenaires. Il a à cœur d’appuyer les patientes et patients ainsi que les communautés à l’échelle du pays, et se réjouit à l’idée de travailler en partenariat avec le gouvernement du Canada pour qu’il réalise des investissements importants en vue de renforcer le système de santé et de le rendre ainsi plus équitable, résilient et durable.

« Pour remédier vraiment aux problèmes bien réels du système de santé, il faudra mobiliser tous les ordres de gouvernement ainsi que les organisations et partenaires qui participent à la prestation des soins », explique Brian Hodges, MD, FRCPC, PhD, président du Collège royal. « Nous recommandons des changements pour améliorer l’accès aux soins et le rendre plus équitable. »

Chaque année, le Comité permanent des finances de la Chambre des communes du gouvernement du Canada invite des organisations et des personnes de partout au pays à formuler des recommandations qui font état de leurs priorités pour le budget fédéral à venir. Le Collège royal a présenté un mémoire qui souligne les principaux domaines d’intérêt pour offrir les meilleurs soins de santé à toute la population du Canada. On y trouve aussi six recommandations importantes en vue de la préparation du budget fédéral de 2024 :

  • Investir dans des modèles d’équipes intra et interprofessionnelles de soins centrés sur la personne et en faire la promotion dans tous les milieux de soins, en commençant par les soins primaires, à même les 198,6 milliards de dollars accordés aux provinces et aux territoires pour les soins de santé.
  • Collaborer avec les ordres des médecins à la collecte de données sur les champs de pratique et les modèles de pratique, notamment des médecins et des infirmières et infirmiers praticiens, et avoir recours à un cadre national de données sur l’équité pour mieux comprendre les effectifs requis et appuyer leur planification.
  • Favoriser un accès plus équitable aux soins de santé en misant sur le développement et l’évaluation continus des soins virtuels, l’accès Internet haute vitesse partout au Canada et l’instauration d’un permis d’exercice pancanadien.
  • Créer et continuer d’investir dans des programmes qui appuient les objectifs de la Stratégie nationale d’adaptation en matière de santé et de bien-être.
  • Investir dans des programmes visant à offrir à toute la population canadienne un accès équitable aux produits pharmaceutiques et ce, à un coût abordable.
  • Assurer un financement à long terme afin d’améliorer la formation sur la santé des Autochtones, et la sécurité culturelle au sein du système de santé.

« Ces domaines représentent des investissements importants pour vitaliser un système de santé encore ébranlé par les effets de la pandémie de COVID‑19 », souligne le Dr Hodges. « En définitive, nous devons travailler ensemble pour bâtir un avenir meilleur où les effectifs médicaux et les étudiants et étudiantes en médecine pourront s’épanouir, et où la population recevra les soins auxquels elle a droit. »

Afin d’aider ses membres et les personnes qui reçoivent des soins partout au pays, le Collège royal entend continuer d’appuyer l’ensemble du système de santé dans lequel les médecins spécialistes répondent aux besoins de leurs patients et patientes. Nous espérons pouvoir collaborer avec le gouvernement fédéral dans cette perspective.

 

Demandes des médias :
Sarah Matthews
smatthews@collegeroyal.ca
Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

 

À propos du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est l’association professionnelle nationale qui vise l’excellence de la formation médicale, des normes professionnelles et de la compétence des médecins. Il protège la santé de la population canadienne en aidant les médecins à acquérir les compétences, les connaissances et l’expertise nécessaires dans le cadre d’activités d’apprentissage à vie et de développement professionnel continu. Il octroie l’agrément aux programmes universitaires de formation spécialisée et fait passer les examens que les résidents et résidentes doivent réussir pour obtenir leur certificat dans leur spécialité. En collaboration avec des organisations de la santé et des organismes gouvernementaux, le Collège royal participe également à l’élaboration de politiques de santé réfléchies au pays. Pour plus de renseignements, visitez le site collegeroyal.ca.

 

Voir la présentation du budget fédéral d’août 2023


Mots-clés