Pourquoi je crois que la Compétence par conception est la voie à suivre au Canada

Viren Naik
12 novembre, 2018 | Auteur: Viren Naik
Lecture de 1 min

La formation des résidents au Canada est d’une grande qualité. Des spécialistes compétents servent la population canadienne au terme de leurs programmes de formation depuis nombre d’années. L’intérêt que suscite notre système de formation médicale postdoctorale dans le monde entier est un symbole tangible de sa qualité. Alors que toutes les industries prennent des engagements en matière d’amélioration de la qualité, nous devons nous demander si nous pouvons faire encore mieux.

La compétence par conception (CPC) reconnaît les changements liés aux apprenants et à l’environnement d’apprentissage. L’évolution de la formation sera plus marquée dans certaines disciplines, selon les différences au sein de l’environnement d’apprentissage. La CPC amènera tous les programmes à mettre l’accent sur les résultats de la formation. Les stagiaires recevront une rétroaction régulière basée sur les observations de leurs superviseurs cliniques. De leur côté, les programmes auront les données nécessaires pour prendre des décisions éclairées au sujet de la progression des stagiaires.

Les examens du Collège royal demeureront un outil d’évaluation externe de l’acquisition des connaissances et du jugement requis pour la pratique. Dans la CPC, les stagiaires sauront mieux s’ils sont prêts pour l’examen, en fonction de l’évaluation régulière et de la rétroaction issues des activités cliniques (APC et jalons). Différentes composantes de l’examen seront devancées et ne se tiendront plus à la fin de la formation. Les stagiaires profiteront d’une importante période de transition vers la pratique, sans le fardeau et le stress engendrés par l’examen.

Ces changements seront bénéfiques non seulement pour les apprenants, mais aussi pour les patients, et nous pourrons encore mieux préparer les médecins à la pratique en ce XXIe siècle.

Le Dr Viren Naik, MD, FRCPC, est le directeur de l’évaluation, Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada