Points saillants de la réunion du Conseil (février 2019)

Personnel du Collège royal
10 mars, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 3 min

Voici quelques points saillants de la réunion tenue les 21 et 22 février 2019.

Changement à la tête du Conseil

Lors de cette réunion, Ian Bowmer, MDCM, FRCPC, FRCP, FCAHS, a été nommé président du Collège royal, Françoise Chagnon, MDCM, FRCSC, FACS, devenant ainsi présidente sortante. Le Conseil se trouve d’autant enrichi par la participation de ces deux éminents spécialistes. Le Collège royal se réjouit de travailler avec eux dans le cadre de leurs nouveaux rôles.

Rendre compte de l’évolution des champs de pratique des professionnels de la santé

Depuis 2013, le Collège royal a défini les rôles, les activités et les services des professionnels de la santé dans le cadre d’un énoncé de position intitulé « Assurer des soins de qualité en toute sécurité : l’évolution des champs de pratique des professionnels de la santé ».

Comme il importe de mettre en évidence l’évolution des rôles des professionnels de la santé, le Conseil a approuvé le nouvel énoncé de position du Collège royal, qui témoigne aussi de l’attention accrue portée aux intérêts du public et des patients.

Rapport final du Groupe de travail sur la recherche

Mis sur pied il y a deux ans, le Groupe de travail du Conseil du Collège royal sur la recherche a présenté son rapport final au Conseil. Présidé par Brian Hodges, MD, PhD, FRCPC, il a mis à contribution plus de 30 Associés, brossé un tableau complet des activités de recherche et formulé des recommandations sur la position que le Collège royal peut adopter dans ce domaine. Durant la réunion, le Conseil a approuvé le rapport final du groupe de travail. Il revient maintenant à la direction du Collège royal d’élaborer des plans d’activité et de mise en œuvre à partir du rapport, qui feront l’objet d’un examen approfondi.

Évaluation de programme dans le cadre de La compétence par conception

Elaine Van Melle, PhD, MEd, MHSc, a donné un aperçu du rôle de l’évaluation de programme dans le cadre de la mise en œuvre de La compétence par conception (CPC).

Elle a expliqué que :

  • l’évaluation de programme vise à gérer le changement au fil du temps;
  • l’application de l’évaluation de programme aidera le Collège royal, les facultés de médecine et les programmes de formation des résidents à atteindre le but à long terme qui consiste à mettre en œuvre de la CPC en vue d’obtenir de meilleurs résultats en matière de soins aux patients.

Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction cet aperçu des activités d’évaluation de programme. Ils ont informé Mme Van Melle et l’équipe des responsables de la CPC qu’il sera essentiel d’expliquer de manière concrète ce que signifie la CPC pour les cliniciens, le corps professoral et les apprenants pour en assurer la réussite.

Voies d’accès au certificat

Le Conseil a approuvé l’abandon progressif de la voie de compétence approuvée par un organisme membre pour l’obtention du certificat du Collège royal d’ici la fin de 2022. Celle-ci fournit un créneau pour les spécialistes formés à l’étranger, dans l’un des 29 collèges membres, aux fins d’admissibilité à l’examen et à la certification. Elle n’est plus jugée fiable ou valide pour obtenir la certification du Collège royal. D’ici 2022, celui-ci travaillera avec les ordres des médecins et d’autres intervenants afin de développer la Route d’évaluation par la pratique et d’offrir une voie d’accès plus adéquate pour les spécialistes formés à l’étranger.

Cotisation et questions budgétaires

  • La cotisation annuelle proposée de 960 $ pour la période du 1eravril 2019 au 31 mars 2020 a été approuvée lors de l’assemblée annuelle des membres.
  • Le Conseil a approuvé les budgets annuels d’exploitation, d’investissement et du régime de retraite des employés.

La prochaine réunion du Conseil du Collège royal aura lieu les 20 et 21 juin 2019, à Ottawa. Veuillez transmettre vos questions relatives aux activités du Conseil à l’adresse governance@collegeroyal.ca.