Points saillants de la réunion du Conseil du 19 juin 2020

Le 3 juillet 2020 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 1 min

Nous vous présentons quelques points saillants de la réunion du 19 juin 2020.

Le Conseil du Collège royal se réunit régulièrement depuis la déclaration de la pandémie. Il s’est réuni chaque semaine en mars et en avril, et aux deux semaines en mai. Par ses recommandations, le Conseil appuie les efforts de la direction pendant la pandémie de COVID-19. Il oriente les mesures que prend le Collège royal dans ses domaines d’intervention essentiels, c’est-à-dire l’aide aux Associés, la formation et l’évaluation des résidents, et il a également contribué à l’assemblée extraordinaire des membres le 28 mai 2020.

En plus des réunions portant précisément sur la COVID-19, le Conseil a tenu sa séance ordinaire du printemps en mode virtuel le 19 juin 2020. Cette réunion, qui se déroule habituellement sur une journée et demie, a été condensée en 4 heures. Le président Ian Bowmer, a notamment fait le point sur les mesures que prennent les organisations médicales au Canada pour relever ensemble les défis de la pandémie. Il a aussi parlé des thèmes qui se sont dégagés des récentes réunions des comités consultatifs régionaux (CCR) auxquelles il a pris part. Les CCR ont exploré la nécessité de veiller à la mise en œuvre judicieuse et inclusive des soins virtuels et de soutenir la formation des résidents dans le contexte des soins virtuels et de la COVID-19.

La Dre Susan Moffatt-Bruce, directrice générale du Collège royal, a présenté une synthèse des méthodes d’analyse que la direction mettra en place pour mesurer le succès organisationnel au cours de la prochaine année. Elle a rappelé au Conseil à quel point les membres du personnel ont redoublé d’efforts pendant la crise pour que nous continuions de répondre aux besoins des résidents et de nos Associés dans le but d’optimiser la qualité des soins offerts à tous les Canadiens.

Les membres du Conseil se sont beaucoup attardés aux éléments d’importance liés à l’obligation fiduciaire et au devoir de prodiguer des soins. Ils ont parlé des risques associés à l’augmentation du nombre de centres d’examens écrits et aux examens de certification informatisés en 2020 et 2021, et des mesures d’atténuation mises en place, et ils ont appuyé les plans de la direction au moyen d’une motion de forme. Il a aussi été question des plus récentes prévisions financières et des plans que met en place la direction pour limiter les difficultés budgétaires découlant de la COVID-19. Il a notamment été décidé de ne pas augmenter les frais d’examen et d’évaluation en 2021-2022, d’approuver une nouvelle politique sur les voyages d’affaires, ainsi qu’un nouveau cadre codifiant un partage des recettes entre le Collège royal et Collège royal International (CRI).

À moins de circonstances exigeant qu’elle soit devancée, le Conseil doit tenir sa séance ordinaire de l’automne en octobre 2020. Les réunions du Conseil et de tous les comités seront virtuelles au moins jusqu’au 31 décembre 2020.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer