Lettre à mon mari

Le 16 avril 2020 | Auteur : Billet d'invité
Lecture de 1 min

Par Dre Taunya St-Pierre

Cette lettre s’adresse à mon mari et à tous ceux qui contribuent à la prestation des soins, et qui passent souvent inaperçus. Ils fournissent des services essentiels durant la crise de la COVID.

Mon mari est affecté à la division des dossiers médicaux électroniques d’une entreprise de télécommunications. Depuis la mi-mars, ses collègues et lui aident les médecins à passer à un réseau privé virtuel (VPN) afin qu’ils puissent fournir des soins à partir de leur domicile au moyen de nouveaux codes de facturation; ils assurent aussi un soutien informatique lorsque les systèmes des hôpitaux ne fonctionnent pas bien et effectuent plusieurs autres tâches qui me dépassent totalement. Ils font des heures supplémentaires pour répondre aux besoins croissants des médecins et des hôpitaux actuellement. Ils sont encore plus occupés lorsqu’ils sont sur appel pendant une semaine et doivent fournir des services 24 heures sur 24. En cette période où le recours aux soins virtuels s’accentue au Canada, le savoir-faire et le soutien qu’ils apportent au système de soins de santé est d’autant plus précieux. Lorsque la situation est incertaine, chacun contribue afin d’obtenir le meilleur résultat possible et c’est ce que font nos spécialistes de la haute technologie.

Merci!

Perspectives: A letter to my husband

Taunya St. Pierre, MD, FRCPC, a obtenu un certificat en médecine physique et réadaptation. Elle est physiatre en milieu communautaire et offre des services en électromyographie au Sports Medicine Centre, à Kanata, et au Heritage Community Fitness Centre, à Carleton Place, en Ontario.


Participez à notre série « Perspectives » : Soumettez votre témoignage ou une réflexion sur le travail d’équipe, l’ingéniosité, la réussite et l’espoir, dans le contexte de la crise de la COVID-19. Envoyez votre texte de 300 à 400 mots à newsroom@collegeroyal.ca. Encourageons un esprit d’entraide en partageant ces récits!

 


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer