Parce que personne au Canada ne devrait être privé des traitements nécessaires, le Collège royal appuie l’adoption d’un régime national d’assurance-médicaments

Personnel du Collège royal
13 juin, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

OTTAWA, le 13 juin 2019 — Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada se réjouit du rapport final déposé hier par le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments, lequel recommande l’adoption d’un tel régime.

« Un régime national d’assurance-médicaments favorise l’équité dans les soins de santé et aidera les médecins et chirurgiens du Canada ainsi que leurs patients à obtenir les médicaments d’ordonnance dont ils ont besoin, sans égard à leur capacité de payer », affirme le Dr Ian M. Bowmer, président du Collège royal.

Le Collège royal et ses Associés sont impatients de collaborer avec les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux afin de mettre en œuvre un régime national d’assurance-médicaments qui repose sur des données scientifiques, une efficacité clinique et le bien-fondé.

« En tant qu’hématologue, j’ai souvent de la difficulté à trouver des médicaments d’ordonnance abordables pour mes patients, alors je vois les avantages d’un régime universel d’assurance-médicaments », explique le Dr Andrew Padmos, directeur général du Collège royal. « Nous nous engageons à appuyer un régime national d’assurance-médicaments offert d’une façon équitable, éthique et durable. »

Dans l’esprit de l’autodétermination, le Collège royal accorde un grand appui et respect au savoir et aux perspectives des peuples autochtones quant à la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments.

Le Collège royal invite toutes les parties à s’engager à instaurer un régime national d’assurance-médicaments et à faire appel à lui pour trouver des solutions aux défis à venir.

– 30 –

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est l’association professionnelle nationale qui supervise la formation médicale des spécialistes au Canada. Il est responsable de l’agrément des programmes universitaires de formation des résidents dans leur spécialité et produit et fait passer les examens rigoureux que les résidents doivent réussir pour obtenir leur certificat dans leur spécialité. En collaboration avec des organisations de la santé et des organismes gouvernementaux, le Collège royal participe également à l’élaboration de politiques de santé réfléchies.

www.collegeroyal.ca

Pour plus d’information, contactez :

Melissa Nisbett
Spécialiste principale en communications
613-730-8177, poste 426
613-218-9570
mnisbett@collegeroyal.ca