Offrir une formation hybride de traumatologie numérique aux régions rurales du Kenya

Le 4 novembre 2022 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 3 minutes

Ronald Lett, MD, FRCSC, dirige un programme de formation en traumatologie d’une durée de trois ans au Kenya afin de réduire la morbidité et la mortalité liées aux blessures.

Depuis plus de 40 ans, le Dr Lett s’efforce d’améliorer la qualité des services chirurgicaux dans les pays en voie de développement. Il travaille principalement au sein du Réseau canadien pour la chirurgie internationale (RCCI), une organisation qu’il a cofondée en 1995 et par laquelle ont depuis été formés plus de 60 000 professionnels de la santé dans 10 pays d’Afrique.

Participants à la formation hybride en traumatologie par équipe tenue dans le comté de Machakos, au Kenya, en juillet 2022 — Le Dr Ronald Lett occupe la troisième position à partir de la droite de la deuxième rangée (photo soumise)

Formation hybride de traumatologie

Le projet du Dr Lett, financé par le programme de développement, d’aide et de collaboration à l’échelle internationale (DACI), s’appuie sur la formation de traumatologie par équipe du RCCI, élaborée en 1997 en Ouganda dans l’objectif de combler les lacunes en matière de traumatologie des cliniciens adjoints dans les milieux où les ressources sont insuffisantes.

« Nous offrons de la formation sur une plateforme numérique afin d’être plus efficaces et accessibles, c’est ce qui fait la différence avec ce projet », précise le Dr Lett. En offrant une formation hybride basée sur des techniques tant numériques que pratiques, le RCCI peut en améliorer considérablement la productivité.

Deux programmes pilotes normalisés de formation de traumatologie par équipe ont été instaurés dans des centres communautaires au Kenya. Depuis, le RCCI et le ministère de la Santé du Kenya ont déployé ce modèle hybride numérique dans neuf comtés.

Une équipe d’instructeurs et six équipes de prestataires seront formées chaque année dans trois comtés du Kenya, pendant trois années consécutives. En juillet, la première formation hybride de traumatologie par équipe a été mise en place. Dès novembre prochain, ce sont deux formations par mois qui seront déployées. En octobre, une formation à distance destinée aux instructeurs de formation en traumatologie par équipe a été offerte pour les aider dans leur utilisation de la plateforme numérique du programme.

Un registre de traumatologie est également en cours d’élaboration pour aider à réduire la morbidité et la mortalité liées aux blessures. C’est le ministère de la Santé du Kenya qui s’assurera de son maintien.

Exercice de formation par équipe en 2022 (photo soumise)

Mettre au point une formation durable

La durabilité est un élément clé du travail du RCCI. La formation de traumatologie par équipe comprend des notions destinées aux instructeurs et aux fournisseurs, le matériel pédagogique requis pour une formation efficace et l’encadrement nécessaire à l’élaboration d’un registre de traumatologie.

La formation comporte des présentations interactives, des séances sur les compétences, des exercices cliniques en équipe et des études de cas ciblant des patients présentant un traumatisme dans des établissements dont les ressources sont insuffisantes. Ce contenu est accessible au moyen d’ordinateurs portables ou de téléphones mobiles sur la chaîne YouTube, le site Web ou les systèmes de gestion de l’apprentissage du RCCI.

La formation associe des méthodologies à distance et numériques. Ces méthodologies ont prouvé leur efficacité dans le cadre de formations cliniques dispensées au Nigéria, en Tanzanie et au Soudan du Sud, des pays où le Dr Lett a beaucoup travaillé.

« Des instructeurs canadiens et kenyans enseigneront en collaboration. Certains instructeurs (y compris des Associés du Collège royal) travaillent sur place au Kenya, et d’autres, à distance à partir du Canada », précise le Dr Lett. « Cette stratégie hybride nous permet d’utiliser les ressources de la façon la plus efficace possible. »

La formation numérique de traumatologie par équipe contribuera au renforcement des capacités à long terme. Des millions de Kenyans auront ainsi accès à des soins de première ligne essentiels.

Occasion de bénévolat

Le Dr Lett souhaite recruter des bénévoles. Il recherche des éditeurs cliniques et des correcteurs d’épreuves qui peuvent contribuer à la numérisation de la formation et des instructeurs capables de dispenser le volet pratique de la formation. « Si des Associés du Collège royal ont un intérêt particulier envers notre projet et souhaitent s’investir, il leur suffit de communiquer avec nous », ajoute-t-il.

Si cela vous intéresse, écrivez-nous un courriel à l’adresse daci@collegeroyal.ca, en faisant mention en objet du projet du Dr Lett au Kenya; ajoutez aussi quelques détails à votre sujet. Nous transmettrons votre courriel à la personne responsable du projet.

 


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer