Moderniser les examens grâce à un système de notation sur tablette

Le 11 juin 2019 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 1 min

Le Collège royal a doté les examinateurs d’un nouveau système de notation sur tablette. On s’attend à ce que toutes les spécialités l’utilisent d’ici l’automne 2022.

Avantages d’un système de notation automatisé

Le Collège royal utilise Practique, un logiciel de Fry-IT. Celui-ci offre plusieurs avantages :

  • élimination des erreurs de transcription causées par la saisie manuelle de l’information à partir des feuilles de notation manuscrites;
  • collecte instantanée des notes et des statistiques, ce qui permet une analyse plus rapide;
  • transfert des données sécurisé avec sauvegarde des données en temps réel;
  • stockage de toutes les données en un seul endroit.

La différence la plus importante pour les examinateurs réside dans le fait qu’ils saisiront les notes sur une tablette. La plupart des candidats aux examens ne seront pas conscients de l’utilisation de cette technologie.

Mise en œuvre progressive au sein des spécialités

Les premiers comités d’examen à avoir mis à l’essai Practique, au printemps 2018, ont été ceux d’oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale et de médecine nucléaire. Ce printemps, les comités d’examen de neuf autres disciplines l’utiliseront aussi : anesthésiologie, chirurgie orthopédique, dermatologie, médecine nucléaire, médecine d’urgence, obstétrique et gynécologie, pédiatrie, radio-oncologie et urologie.

L’utilisation du nouveau système s’étendra à d’autres spécialités en 2020, puis à l’ensemble des spécialités, d’ici l’automne 2022.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer