Le sarcasme peut-il avoir des répercussions sur les soins aux patients? Oh que oui!

Personnel du Collège royal
9 juillet, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Qui n’a pas entendu parler d’un collègue qui s’est montré impoli ou désobligeant? La plupart d’entre nous avons le réflexe d’ignorer ces comportements et de poursuivre nos activités. Mais en réalité, même la plus subtile marque d’intolérance ou de sarcasme au travail peut avoir des répercussions sur les soins aux patients.

Le manque de respect – particulièrement chez les cliniciens expérimentés – est perturbateur et peut miner la confiance et les communications au sein d’une équipe de soins. Aussi, la capacité à prendre des décisions relatives aux soins peut être compromise. Les cliniciens en début de carrière sont particulièrement vulnérables, car ils se fient aux conseils et au mentorat des collègues plus expérimentés.

Le présent module vous aidera à comprendre le comportement perturbateur et à y remédier.

Les petits détails font une GRANDE différence est un nouveau module en ligne conçu pour aider les cliniciens à acquérir les connaissances, les compétences, le jugement et les attitudes nécessaires pour gérer les comportements perturbateurs ou le manque de respect au sein des équipes.

À partir d’une plateforme interactive, les apprenants peuvent jouer le rôle d’un patient, d’un stagiaire ou d’un patron. En se mettant dans la peau de chacun, les apprenants sont sensibilisés au lien entre certains comportements perturbateurs donnés et des situations de crise.

Les petits détails font une GRANDE différence s’avère un outil fort utile pour les professionnels de la santé qui travaillent au sein d’une équipe de soins, ou qui en assurent la gestion.

  • Le module offre des exercices d’autoévaluation, des discussions avec des pairs et des ressources qui permettent de reconnaître et gérer les comportements perturbateurs au sein des équipes.
  • Les résidents et les cliniciens en début de carrière peuvent y recourir pour cerner les comportements perturbateurs dans leur propre milieu d’apprentissage et clinique, et consulter des ressources qui leur permettront d’apporter des changements positifs.
  • Le module aborde aussi les thèmes du professionnalisme, de l’éthique, du travail d’équipe et de la sécurité des patients.

Une réflexion qui donne droit à des crédits de la section 3 du programme de MDC

Le présent module est une activité agréée au titre de la section 3 du programme de MDC et favorise l’apprentissage associé à cinq rôles CanMEDS : professionnel, communicateur, leader, promoteur de la santé et collaborateur.

Consultez-le maintenant, sans frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit