Le Dr Harvey Max Chochinov, défenseur des soins de fin de vie, intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne

Personnel du Collège royal
15 janvier, 2020 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

L’intérêt du Dr Harvey Max Chochinov, OC, PhD, FRCPC, FRSC, l’un des plus grands experts et chercheurs de renommée mondiale en soins psychosociaux aux patients en fin de vie ou atteints d’une maladie limitant l’espérance de vie, s’est développé peu à peu.

Au début de sa carrière, il a entrepris un programme de recherche dans un domaine relativement négligé jusqu’à présent, combinant sa formation en psychiatrie à la médecine palliative.

« Nous tentions de comprendre les défis émotionnels des patients en fin de vie, comme la dépression, le désespoir et l’envie de mourir. À l’époque, on savait peu de choses sur les enjeux auxquels ces patients étaient confrontés », précise-t-il.

« Nous avons été parmi les premiers chercheurs à tenter d’examiner ces enjeux d’un point de vue empirique. Ces travaux ont mené à un vaste programme de recherche sur la question de mourir dans la dignité et sur ce que signifie le concept de ” dignité ” pour les patients en fin de vie. »

En fait, ceux-ci l’interprètent de différentes façons.

Définir ce que signifie « mourir dans la dignité »

Le Dr Chochinov et ses collègues étaient chargés d’aider à éclaircir diverses questions sur la façon dont les patients mourants conçoivent la dignité en fin de vie (allant de répondre à des besoins physiques aux aspects spirituels et psychosociaux du bien-être). Ils ont découvert d’autres facteurs qui peuvent porter atteinte à la dignité ou la préserver, ainsi que des interventions qui aident les patients en fin de vie.

Le Dr Harvey Max Chochinov

Le Dr Harvey Max Chochinov (soumise par le Dr Chochinov)

« Ces recherches et l’intérêt qu’elles ont suscité au Canada et à l’étranger nous ont amenés — ainsi que d’autres chercheurs — à nous pencher sur ce domaine et sur les façons d’intégrer ces aspects de la palliation aux soins de fin de vie. »

Des honneurs et des distinctions inattendus

Le Dr Chochinov est professeur distingué de psychiatrie à l’Université du Manitoba et chercheur principal à l’Institut de recherche en oncologie et hématologie auprès d’Action Cancer Manitoba. Il a reçu de nombreux honneurs durant sa carrière, dont la reconnaissance de son expertise par le gouvernement du Canada.

« Il y a quelques années, avant l’adoption d’un projet de loi sur l’aide médicale à mourir, on m’a demandé de présider un comité externe du gouvernement fédéral qui se livrait à une analyse contextuelle très approfondie des politiques et des pratiques de soins de fin de vie dans le monde entier », confie-t-il.

Le Dr Chochinov est aussi particulièrement fier du projet qu’il a cofondé, le Portail canadien en soins palliatifs, dont il a été le président de 2001 à 2015.

« Ce portail a connu un essor fulgurant, devenant le plus important site de soutien et de ressources pour les patients, les familles et les professionnels de la santé sur les questions liées aux soins palliatifs et au deuil. »

Toutefois, en dépit de son apport professionnel considérable afin d’améliorer et d’élargir les modèles de soins de fin de vie, cette récente marque de reconnaissance l’a beaucoup surpris.

« Je ne m’attendais pas du tout à devenir lauréat du Temple de la renommée médicale canadienne. C’est un immense honneur que je n’aurais jamais cru recevoir durant ma carrière. »


Le Dr Chochinov sera intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne le 17 avril lors de la cérémonie d’investiture de 2020 qui se tiendra à Vancouver (C.-B.).

Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit