Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada présente un plan en quatre volets pour tous les candidats aux examens du printemps 2020

Le 9 avril 2020 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 3 min

Le 9 avril 2020 (Ottawa, Ontario) – L’Organisation mondiale de la santé ayant déclaré la COVID-19 une pandémie et la situation ayant évolué rapidement au Canada, et aussi par mesure de sécurité pour les résidents, les examinateurs, les employés et la population générale, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada a présenté un plan en quatre volets pour les examens de spécialité reportés à l’automne 2020.

« Le 13 mars, le Collège royal a pris non sans peine la décision de reporter à septembre 2020, au plus tôt, les examens des spécialités médicales qui devaient se tenir au printemps. Nous nous excusons des répercussions que cette décision a pu avoir sur les résidents, a affirmé la Dre Susan Moffatt-Bruce, directrice générale du Collège royal. Les ordres des médecins à l’échelle du pays ont confirmé leur exigence que les candidats réussissent leurs examens pour obtenir un permis d’exercice complet, et nous veillerons à ce que les examens se déroulent de manière équitable et dans un contexte sécuritaire. Nous présentons aujourd’hui le plan en quatre volets que nous avons établi en tenant compte de la sécurité des résidents et en ayant en tête leur succès futur. »

Ce plan se décline en quatre étapes :

1. Il n’y aura pas d’examens oraux pour la cohorte du printemps 2020. Les candidats devront uniquement se présenter à l’examen écrit de certification (prévu à l’automne 2020). Ils n’auront pas besoin de se présenter à la composante orale de l’examen objectif intégré.

Le format de l’examen écrit (QCM, QRC) et sa durée ne changeront pas et seront toujours fondés sur les objectifs de formation de la discipline.

Avant l’examen, les résidents devront présenter les documents suivants :

    • un document de réaffirmation signé par leur directeur de programme indiquant qu’ils ont acquis les compétences requises pour se présenter à l’examen écrit. Les mesures nécessaires seront prises par le Collège royal et les universités canadiennes pour les finissants de la cohorte de 2020.
    • Les résidents qui n’en sont pas à leur première tentative, les diplômés internationaux en médecine et les finissants d’un programme dispensé aux États-Unis devront fournir les documents requis de réaffirmation auprès d’un superviseur approprié.

À l’examen écrit : Les résidents devront ensuite se présenter à un examen écrit. Tous ceux qui le réussissent seront immédiatement certifiés.

En cas d’échec à l’examen écrit : Les résidents qui échouent à l’examen écrit ne seront pas admissibles à la certification cette année. Ils devront soumettre à nouveau une demande l’an prochain. Toutefois, ils bénéficieront d’une autre année d’admissibilité, que nous accordons à tous ceux qui étaient admissibles à l’examen au printemps 2020. Ainsi, ils ne perdront pas de tentative en passant cet examen.

2. Nous aviserons les candidats des dates des examens. Le Collège royal vise à tenir les examens en septembre 2020 et sera en mesure de donner aux résidents les dates fermes lorsqu’il aura confirmé les lieux où les examens se tiendront. Il s’engage à donner au moins six semaines de préavis. Il pourra ainsi suivre l’évolution de la COVID-19 et prendre les dispositions logistiques nécessaires.

3. Le nombre de sites d’examen sera augmenté pour que les résidents puissent se présenter à un examen plus près de chez eux. Auparavant, nous comptions 14 sites d’examen au Canada. Avec nos partenaires du milieu universitaire et du domaine de la santé, nous augmentons le nombre de sites pour permettre aux résidents de se présenter à un examen le plus près possible de leur lieu de travail ou du domicile. Les sites retenus respecteront les protocoles de distanciation physique. Nous confirmerons les sites lorsque nos partenaires nous auront fourni la confirmation de leur côté.

4. Les frais de l’examen oral seront remboursés. Nous rembourserons les frais de l’examen oral dans les plus brefs délais. Nous accélérerons les démarches pour que les frais de 2215 $ soient remboursés d’ici 60 jours.

« En préparant les nouveaux examens que nous offrirons à l’automne, nous avons écouté un grand nombre de résidents, qui nous ont exposé leurs craintes, leurs impressions et leurs idées pour que la solution retenue fonctionne, affirme la Dre Moffatt-Bruce. Le Collège royal tient à souligner cet effort de collaboration, car c’est avec l’apport de tous que nous essayons de trouver des solutions à cette crise sans précédent. »

Pour en savoir plus sur le plan en quatre volets : http://www.collegeroyal.ca/COVID

-30 –

Au sujet du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada est l’association professionnelle nationale qui supervise la formation médicale des spécialistes au Canada. Il agrée les programmes universitaires de formation des résidents dans leur spécialité et fait passer les examens rigoureux que les résidents doivent réussir pour obtenir leur certificat dans leur spécialité. En collaboration avec des organisations de la santé et des organismes gouvernementaux, le Collège royal participe également à l’élaboration de politiques de santé réfléchies.

www.collegeroyal.ca

Demandes des médias :
Melissa Nisbett
Spécialiste principale en communications
mnisbett@collegeroyal.ca


Mots-clés