L’apport des bénévoles est essentiel à la catégorie des DCC-diplômes

Personnel du Collège royal
avril 8, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Afin de souligner la Semaine de l’action bénévole, nous avons préparé quelques profils spéciaux qui expliquent l’apport considérable des bénévoles et ce pour quoi ils sont au cœur de nos activités.

Lucinda Whitman, MD, FRCPC, a été la première à relever le défi inaugural.

La médecine transfusionnelle avait au départ obtenu un statut d’agrément sans certification, en réaction à la publication en 1997 du rapport de la Commission d’enquête sur l’approvisionnement en sang au Canada (Commission Kever), visant l’amélioration de la formation des professionnels de la santé chargés des transfusions sanguines au pays. La Dre Whitman a présenté une demande pour que cette discipline devienne un domaine de compétence ciblée (diplôme) et, ainsi, une voie d’accès pour les candidats de différentes disciplines spécialisées ou surspécialisées qui désirent recevoir une formation en médecine transfusionnelle.

Durant les trois années suivantes, la Dre Whitman a présidé le groupe de travail chargé de définir la discipline et d’élaborer des normes, puis le Comité de DCC en médecine transfusionnelle, qui continue de superviser la mise en œuvre et l’actualisation des normes nationales.

D’autres bénévoles ont suivi ses traces et soumis une demande de reconnaissance, dont le Dr Peter G. Guerra et le Dr Martin Green, en électrophysiologie cardiaque adulte, le Dr James Tam et le Dr Ian Burwash, en échocardiographie adulte, et le Dr Donald Palisaitis, en cardiologie d’intervention adulte. La Dre Cathy Kells, de la Société canadienne de cardiologie (SCC), a contribué au succès de ces premières demandes, et joué un rôle clé afin d’harmoniser et de coordonner celles qui étaient liées à la cardiologie.

Établir des normes nationales dans de nouvelles catégories

En 2011, le Collège royal a créé une catégorie de reconnaissance de domaines de compétence ciblée (DCC-diplômes) dans des disciplines qui répondent à un besoin légitime de la société, mais qui ne répondent pas aux exigences d’une spécialité ou surspécialité. Les DCC (diplômes) visent à établir des normes nationales en matière de formation et de soins aux patients dans ces domaines.

De nombreux bénévoles ont joué un rôle essentiel à la mise en place de cette nouvelle catégorie depuis que le Comité des spécialités (CS) du Collège royal a reçu sa première demande de reconnaissance d’un DCC (diplôme) il y a huit ans.

Des bénévoles appuient d’importantes activités associées aux DCC (diplômes), y compris :

  • l’étude des demandes par le CS;
  • l’élaboration de normes de formation;
  • l’examen de portfolios de candidats à un DCC (diplôme).

Vers des normes plus rigoureuses

Le CS a reconnu jusqu’à maintenant 24 domaines de compétence ciblée (DCC-diplômes). Grâce en bonne partie aux efforts des bénévoles du Collège royal, 18 de ces disciplines de DCC (diplômes) sont en vigueur, assorties de normes approuvées mises à jour par les comités et sous-comités de DCC. Les six autres disciplines en sont à l’étape des groupes de travail. Partout au Canada, des directeurs de programme de DCC sont à l’œuvre et 35 programmes de formation agréés sont offerts dans l’ensemble des disciplines.

Selon le Collège royal, plus de 1000 bénévoles passionnés et dévoués auraient contribué aux programmes de DCC depuis la création de la catégorie de reconnaissance des DCC (diplômes), que ce soit au sein des comités des disciplines ou d’autres comités du Collège royal, comme le Comité d’examen des normes de formation spécialisée, le Comité de l’agrément des domaines de compétences ciblée et le CS. De nombreux autres bénévoles ont participé à des visites d’agrément ou comptent parmi les 107 évaluateurs des portfolios de candidats stagiaires ou ayant recours à la Route d’évaluation par la pratique pour les DCC (REP-DCC).

Le Collège royal reconnaît le leadership et l’expertise des nombreux bénévoles qui, par leur participation aux programmes de DCC, ouvrent la voie vers des normes nationales plus rigoureuses et de meilleurs soins pour de nombreux Canadiens.

Atelier des présidents des comités de spécialité, le 26 novembre 2018

Atelier des présidents des comités de spécialité, le 26 novembre 2018


Autres articles sur les bénévoles

Faites la connaissance du Dr Jordan Tarshis

Faites la connaissance de la Dre Connie Switzer

Découvrez d’autres bénévoles