Lancements de la CPC : S’adapter à la réalité de la COVID-19

Le 10 juin 2020 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 4 min

Le système canadien de formation médicale est exceptionnel, et, face à ce qui est sans doute la période la plus difficile que notre profession ait vécue, cela ne saurait être plus apparent. Mené par un groupe d’éducateurs médicaux dévoués, notre système de formation continue de veiller au succès de nos apprenants dans un environnement d’apprentissage particulièrement éprouvant. Malgré une pandémie mondiale, la rigueur des programmes de résidence canadiens permet de former des médecins dont la compétence n’a pas d’égal.

En mars, nous avons lancé une série consacrée à la transition vers La Compétence par conception, un nouveau modèle de formation offrant une approche hybride de formation et d’évaluation axée sur les résultats, plus flexible et plus adaptable aux changements sociétaux. Depuis, bien des choses ont changé, et nous adaptons cette série afin qu’elle reflète notre situation actuelle. Restez à l’affût du numéro de juillet de Dialogue, dans lequel nous publierons un article mettant en lumière la façon dont vos collègues continuent à mener à bien des programmes de résidence florissants en temps de pandémie. Mais pour le moment, il est important que vous compreniez comment le déploiement de La compétence par conception a évolué pour refléter les réalités de la COVID-19.

Le processus : Décisions dérivées de consultations tripartites 

La décision concernant les disciplines qui adoptent la CPC a toujours été prise avec le Collège royal, les comités de spécialité et les facultés de médecine. Le printemps dernier, nous avons mené un sondage sur l’état de préparation à l’échelle nationale auprès des disciplines visées. Nous avons examiné les résultats et les commentaires des spécialités qui devaient adopter la CPC le 1er juillet 2020, ainsi que les réponses des vice-doyens aux études postdoctorales et des responsables de l’approche par compétences en formation médicale. Ensemble, nous avons convenu de ce qui suit :

Disciplines qui adopteront La compétence par conception comme prévu, le 1er juillet 2020 :

  • Chirurgie générale
  • Neurologie (adulte et pédiatrique)
  • Médecine nucléaire
  • Chirurgie orthopédique
  • Cardiologie pédiatrique
  • Médecine physique et réadaptation
  • Chirurgie plastique
  • Psychiatrie

Disciplines qui reportent la transition d’une année (qui offriront une formation axée sur la durée en 2020-2021) :

  • Cardiologie adulte
  • Immunologie clinique et allergie (adulte et pédiatrique)
  • Médecine néonatale et périnatale
  • Chirurgie pédiatrique
  • Pneumologie (adulte et pédiatrique)
  • Chirurgie vasculaire

** Pour des informations détaillées sur le déploiement complet, veuillez consulter notre calendrier de lancement de la CPC.

La justification : Les décisions reflètent les besoins de chaque discipline

Entretemps, les vice-doyens aux études postdoctorales et les directeurs de programme qui évoluent dans l’environnement d’apprentissage actuel ont fait d’énormes efforts. Nous savons toutefois que les défis varient d’un programme à l’autre et que des décisions propres à chacun s’imposent.

  • Pourquoi certaines disciplines ont-elles reporté leur transition? La COVID-19 a eu d’importantes répercussions sur la formation des résidents et le temps consacré à l’enseignement. De nombreux facteurs sont à l’origine de ce report, notamment la fatigue mentale et physique qu’éprouvent les éducateurs, les résidents et le système de soins de santé en général dans les circonstances. Ces programmes devront satisfaire aux exigences de la formation axée sur la durée pour une autre année, mais nous encourageons ceux qui s’étaient préparés à adopter la CPC à faire un « prélancement » — soit d’intégrer les éléments de la CPC dans leur approche actuelle axée sur la durée.
  • Pourquoi certains programmes sont-ils en mesure de procéder? Nos consultations ont révélé que beaucoup de programmes ont mis en place de nombreux éléments essentiels à La compétence par conception. Il faudra du temps, de la patience et de la souplesse pour adopter l’approche par compétences durant la pandémie de COVID-19. Nous ne nous attendons pas à ce que tout soit parfait dès le départ, et les programmes pourraient être appelés à adopter graduellement les nouvelles normes et exigences de formation nationales, selon les conseils fournis pour un lancement permissif.

S’adapter à notre nouvelle réalité

Sans égard au fait qu’une discipline amorcera sa transition cette année ou en 2021, le Collège royal tiendra compte de la situation de tous les programmes et proposera des solutions novatrices et créatives qui assurent la qualité de la formation des résidents. Nous mettons tout en œuvre pour développer des lignes directrices sur les exigences de formation et des ressources de perfectionnement du corps professoral qui reflètent ces nouvelles réalités.

Perspectives d’avenir : Restez à l’affût pour la suite de la série La compétence par conception. Nous couvrirons tous les sujets, des moyens novateurs dont disposent nos apprenants pour continuer à progresser durant cette pandémie à la manière dont La compétence par conception assure les meilleurs soins à tous les Canadiens, y compris les populations rurales.


Mots-clés

Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer