La formation par simulation dans les pays à faibles ressources

Le 24 septembre 2020 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Ce projet a reçu une subvention du nouveau programme de Développement, aide et collaboration à l’échelle internationale du Collège royal en 2020. Cette subvention appuie des projets visant à améliorer l’enseignement aux professionnels de la santé et à renforcer les capacités locales dans les pays à faible et moyen revenu.


Environ cinq des sept milliards d’habitants de la planète n’ont pas accès à des soins anesthésiques et chirurgicaux sécuritaires, en partie en raison de la pénurie mondiale de fournisseurs de soins périopératoires dûment formés.

Patricia Livingston, MD, FRCPC, de l’Université Dalhousie, dirige une équipe — de concert avec son collègue australien Adam Mossenson, MD, et son collège rwandais Christian Mukwesi, MD — dont l’objectif est de rendre la formation par simulation en soins périopératoires largement accessible dans les milieux à faibles ressources.

Le cours Vital Anaesthesia Simulation Training (VAST) est une formation par simulation de trois jours dans le cadre de laquelle les participants doivent prendre en charge des scénarios cliniques portant sur les traumatismes, la pédiatrie, l’obstétrique et les urgences peropératoires. Ce cours, fruit d’une collaboration de longue date entre l’Université Dalhousie et l’Université du Rwanda, vise à assurer l’enseignement de l’anesthésie.

« Le cours VAST met l’accent sur les pratiques systématiques et les compétences non techniques, comme la communication au sein d’une équipe, la prise de décisions, la conscience situationnelle et la gestion des tâches, explique la Dre Livingston. Les équipes de soins de santé doivent posséder ces compétences pour être en mesure de prodiguer des soins efficaces d’anesthésie et de chirurgie. »

Une solution simple et peu coûteuse

La simulation est une méthode d’enseignement très efficace en formation médicale; il est toutefois difficile de l’offrir

dans les milieux à faibles ressources, où les outils de simulation sont souvent inexistants, et les éducateurs qualifiés très peu nombreux. Le cours VAST permet de surmonter ces obstacles grâce à un programme simple et peu coûteux qui est mobile et peut être offert à grande échelle. Il fournit tout le matériel dont une équipe de soins de santé a besoin pour réaliser ses propres activités de simulation.

« Le cours VAST ne repose pas sur l’utilisation de mannequins coûteux, précise la Dre Livingston. Les participants ont plutôt recours à des jeux de rôles, des fiches de synthèse et des scripts pour la plupart des scénarios. Un monitorage réaliste des patients est créé à l’aide de deux iPad jumelés et de l’application SimMon. »

Janvier 2018 – Photo de groupe, après le premier cours VAST au Rwanda (Photo soumise)

Améliorer la formation des animateurs

Une évaluation du cours VAST, publiée dans le British Journal of Anaesthesia, démontre que cette formation s’est traduite par une amélioration considérable des compétences non techniques des participants, qui persistait encore quatre mois après la formation par simulation[1]. Le cours VAST est reconnu par la World Federation of Societies of Anaesthesiologists.

La prochaine étape consiste à améliorer les méthodes de formation des animateurs. L’équipe de la Dre Livingston utilisera les fonds octroyés dans le cadre du programme de Développement, aide et collaboration à l’échelle internationale du Collège royal pour concevoir et mettre à l’essai une matrice des compétences pour les animateurs du cours VAST et pour enrichir les expériences de formation requises pour parvenir à l’excellence dans l’animation de ce cours. Ces mesures renforceront les capacités en formation médicale par simulation dans les milieux à faibles ressources.

« Nous saurons que nous avons réussi lorsque le cours VAST pourra être offert partout dans le monde par des professionnels de la santé locaux sans soutien externe », affirme la Dre Livingston.

[1] Mossenson A, Tuyishime E et coll. Promoting anesthesia providers’ non-technical skills through the Vital Anaesthesia Simulation Training (VAST) course in a low-resource setting. British Journal of Anaesthesia. 2020; 124 (2): 206-213.


En raison de la COVID-19 et des restrictions de voyage, plusieurs activités de projet prévues plus tôt cette année ont été reportées. Certaines d’entre elles ont depuis repris, tandis que d’autres seront relancées au moment opportun, lorsqu’il sera sécuritaire de le faire.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer