Faites la promotion des efforts de vaccination contre la COVID-19 au pays

Le 17 février 2021 | Auteur: Dre Susan Moffatt-Bruce
Lecture de 3 min

Chers collègues,

L’année 2020 a été pénible pour presque toute la communauté des soins de santé. Je suis fière de l’énergie, du dévouement professionnel et du soutien mutuel des Associés tout au long de cette année exténuante et difficile.

En ce début d’une année qui sera sans doute extraordinaire, il y a de l’espoir compte tenu des deux vaccins approuvés et actuellement administrés à l’échelle du pays, et des autres que nous allons recevoir. La vaccination, essentielle au contrôle du virus, est aussi la meilleure façon de vous protéger vous, votre famille et vos amis contre la COVID-19. Par l’entremise du Forum médical canadien, la communauté canadienne des soins de santé souscrit au programme d’immunisation contre la COVID-19 et encourage la population à se faire vacciner. Lisez notre déclaration commune.

En tant qu’Associés, nous devons saisir l’occasion d’aider les collègues, les autres travailleurs de la santé, les patients et la population à comprendre le vaccin. Si nous pouvons influencer la perception du public et la participation au programme de vaccination, nous pouvons contribuer à optimiser les résultats pour le Canada.

Contrer la réticence face à la vaccination
Les vaccins marqueront un tournant dans la lutte contre la pandémie, mais nous devrons d’abord surmonter certains obstacles majeurs, dont les problèmes de distribution et la réticence d’un bon nombre de personnes face à la vaccination.

Ces préoccupations ne sont pas sans précédent. Le gouvernement fédéral, par l’entremise d’Impact Canada, met en place l’outil de surveillance instantanée de la COVID-19 (SICO Canada) afin de recueillir et d’analyser des renseignements sur les comportements des citoyens et des organisations, et de mieux orienter les interventions.

SICO Canada est le prolongement de l’outil de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’analyse des comportements face à la COVID-19. Les principales constatations effectuées au Canada sont recueillies régulièrement.

Je vous invite à en prendre connaissance.

Réticence des professionnels de la santé
Selon les constatations les plus récentes, l’optimisme des professionnels de la santé et de la population à l’égard de la vaccination varie : 44 % des professionnels de la santé interrogés conviennent qu’ils auront besoin de plus d’information avant de décider s’ils se feront vacciner, comparativement à 31 % pour la population en général. L’hésitation des professionnels de la santé, qui sont souvent des leaders d’opinion dans la lutte contre la pandémie, donne matière à réflexion. Néanmoins, l’appui demeure solide à l’égard des mesures de santé publique.

Voici comment vous pouvez promouvoir le programme de vaccination du Canada.

Donnez des informations qui aident à comprendre
Nous devons être prêts à parler de l’innocuité et de l’efficacité des vaccins approuvés.

Notre liste de ressources vous aidera à vous familiariser avec les données sur les essais des vaccins et l’information disponible; il vous sera ainsi plus facile de prendre des décisions et de faire des recommandations à vos patients.

Le Dr Christopher Cipkar (R5 en hématologie) participe au programme de vaccination contre la COVID-19 à la nouvelle clinique de l’Hôpital d’Ottawa. (Photo soumise)

Faites-vous vacciner
Nous avons besoin de la participation de tous les professionnels de la santé et du grand public pour que le programme de vaccination soit efficace. Les patients font confiance à leurs professionnels de la santé et à leurs leaders; vous devez donc bien les renseigner et donner l’exemple.

Faites-vous vacciner dès que possible et faites-le savoir à vos patients et à vos collègues. Recommandez-leur de faire de même.

Inspirez confiance
Soyez prêts à discuter avec vos patients et d’autres professionnels de la santé de leurs inquiétudes; vous établirez ainsi des liens de confiance avec eux. Une simple conversation peut les aider grandement à déceler les renseignements erronés qu’ils peuvent avoir reçus d’autres personnes.

Appliquez des mesures de sécurité culturelle
Nous devons reconnaître que la confiance des Autochtones et des autres populations marginalisées envers les vaccins est moins grande que celle de la population en général en raison d’expériences négatives associées au système de soins de santé. Tous les médecins doivent donc être à l’écoute, faire preuve de compassion et d’humilité culturelle et avoir avec eux des échanges respectueux et exempts de jugements de valeur.

Veuillez consulter sur notre site Web quelques conseils sur la sécurité culturelle pour les cliniciens.

Faites connaître vos besoins
Merci pour ce que vous faites et continuerez de faire pour épauler les patients et les collectivités en cette période difficile. Le Collège royal continuera de suivre le déroulement des programmes de vaccination provinciaux et territoriaux et de vous transmettre des mises à jour.

Si vous avez encore des questions après avoir lu les ressources sur la vaccination, faites-nous connaître vos besoins en répondant à ce bref sondage.

Si vous avez besoin de renseignements supplémentaires sur la COVID-19, communiquez avec moi. Mon équipe s’engage à obtenir les ressources et les renseignements requis.

Portez-vous bien.

Susan

Susan D. Moffatt-Bruce, MD, FRCSC, PhD, MBA, FACS
Directrice générale


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer