Examens du printemps 2021 en ligne : une grande réussite pour le Collège royal

Le 27 juillet 2021 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 minutes

Pour la première fois depuis sa création il y a 92 ans, le Collège royal a tenu tous ses examens écrits et appliqués du printemps de 2021 sur une plateforme informatique.

« Avant la pandémie, la transition des examens vers une plateforme informatique devait se faire sur cinq ans car la logistique requise est très complexe, mais nous l’avons effectuée en quelques mois en raison de la COVID-19 », précise le Dr Viren Naik, FRCPC, directeur de l’Évaluation au Collège royal.

« La totalité des candidats qui ont commencé l’examen ont réussi à le terminer, ce qui illustre l’engagement indéfectible et la volonté des 1300 bénévoles et employés chargés d’assurer le déroulement sécuritaire des examens. »

Le Dr Naik et un membre de l’équipe des examens du Collège royal surveille la prestation de tous les examens dans les six fuseaux horaires à l’échelle du pays. (Collège royal)

Les candidats ont fait leurs examens sur un ordinateur portable fourni par le Collège royal à l’un des 17 centres répartis à l’échelle du pays, où ils avaient accès à un soutien technique. Ils pouvaient aussi les reporter et obtenir un remboursement en cas de difficultés liées à la COVID-19 et à des facteurs régionaux, personnels ou rattachés à leur spécialité.

En raison des besoins cliniques accrus, l’examen appliqué de médecine interne a été annulé pour le printemps 2021 seulement, faute d’un nombre suffisant d’examinateurs.

Quelques chiffres

  • 0 examens de spécialité et de surspécialité ont été administrés
  • 0   candidats ont effectué leur examen écrit sur place
  • 0 candidats l’ont effectué à distance
  • 0 candidats ont fait leur examen appliqué sur place
  • 0 candidats ont fait leur examen appliqué à distance, ayant obtenu des mesures d’adaptation
  • 0 examinateurs ont fait passer les examens sur place, et 0 l’ont fait à distance
  • 0 bénévoles ont élaboré les examens dans 0 spécialités et surspécialités


La planification et la formation avant les examens ont contribué à cette réussite 

Pendant 11 semaines, les examinateurs bénévoles dans 31 spécialités et surspécialités ont reçu une formation du Collège royal pour utiliser la plateforme et pendant 10 semaines, ils ont aussi appris à effectuer la notation en temps réel.

Il y a eu peu de problèmes techniques pendant les 36 jours des examens; l’équipe des examens ou les surveillants à distance ont immédiatement corrigé ceux qui ont été signalés.

« La capacité de l’équipe des examens de former les membres de notre comité et de résoudre les problèmes technologiques était impressionnante. Tous les candidats ont donc pu terminer l’examen rapidement », ajoute le Dr Darren Beiko, FRCPC, coprésident du comité d’examen en urologie.

En gros, l’examen s’est déroulé sans anicroche dans les 17 centres, avec plus de 200 candidats (en psychiatrie) et près de 100 examinateurs. Tous les intervenants du Collège royal chargés de nous fournir un soutien et présents sur place étaient des professionnels et travaillaient dans le calme, confie la Dre Kim St. John, FRCPC, présidente du Comité de spécialité en psychiatrie.

Les coordonnatrices des examens assurent la liaison entre les employés des centres d’examen et l’équipe des examens. (Collège royal)


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer