Enseigner aux cliniciens à reconnaître et gérer la violence familiale

Le 7 août 2020 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 3 min

Harriet MacMillan, CM, MD, FRCPC, et son équipe de l’Université McMaster ont mis sur pied le projet VEGA (Ressources éducatives sur la violence familiale) – des ressources en ligne qui aident les professionnels de la santé et des services sociaux et les étudiants canadiens à reconnaître la violence familiale et à intervenir en toute sécurité. L’équipe du projet VEGA s’est associée à des organisations nationales pour aborder cet important enjeu de santé publique. Lancé en février 2020, le projet VEGA s’adresse au grand public.

Selon la Dre MacMillan, les médecins de toutes les disciplines risquent d’être exposés à la violence familiale.

« Au Canada, des études révèlent qu’une personne sur trois est victime de violence familiale », affirme la Dre MacMillan, pédiatre, psychiatre et distinguée professeure aux départements de psychiatrie et neurosciences comportementales et de pédiatrie à l’Université McMaster. « Pourtant, certains médecins refusent encore d’admettre que ce phénomène n’a rien à voir avec leur pratique. Il faut non seulement avoir la volonté, mais aussi la formation nécessaire pour aider les patients victimes de violence familiale. »

Dr. MacMillan

La Dre Harriet MacMillan (Photo soumise)

Les ressources du projet VEGA sont gratuites et bilingues; la plateforme comprend quatre modules interactifs qui proposent notamment des faits sur la violence familiale au Canada, des moyens de créer un environnement sécuritaire pour les victimes, des outils pour reconnaître les signes de maltraitance envers les enfants et de violence conjugale, et réagir à ces situations. Des sous-sections traitent en outre de l’exposition des enfants à la violence conjugale.

Une plateforme flexible axée sur la sécurité des patients

L’équipe de la Dre MacMillan a mis sur pied le projet VEGA avec l’appui financier de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC), en collaboration avec 22 associations nationales de professionnels de la santé et des services sociaux. Cette plateforme vise à combler les lacunes dans la formation et la pratique des professionnels en ce qui a trait à la violence familiale.

« Les programmes d’aujourd’hui ont tendance à s’intéresser à l’épidémiologie de la violence familiale sans toutefois traiter à fond des questions à poser et des stratégies d’intervention à adopter lorsqu’un patient se dit victime d’une telle situation, fait remarquer la Dre MacMillan. Si les cliniciens n’ont pas accès à des données probantes pour apprendre à leur venir en aide de façon sécuritaire et appropriée, ils risquent de leur causer plus de tort que de bien. »

« Par exemple, vous pourriez demander à une patiente si elle est victime de violence sans avoir vérifié au préalable que personne n’entend la conversation, y compris le conjoint. Si vous parlez au téléphone avec une patiente, la communication est-elle privée? Les enfants ou le conjoint peuvent-ils entendre? Avez-vous averti la patiente qu’il est de votre devoir de faire un signalement aux services de protection de l’enfance lorsqu’il est question de violence conjugale? »

Les modules d’apprentissage comprennent des parcours de soins, des exemples de dialogue, des vidéos didactiques, des scénarios éducatifs interactifs et un guide qui préparent les apprenants à résoudre ces enjeux urgents à leur rythme, sans ordre précis. Les ressources du projet VEGA offrent donc une grande souplesse.

Une évaluation rigoureuse

Dr. Melissa Kimber

La Dre Melissa Kimber (Photo soumise)

L’ASPC a consenti des fonds supplémentaires à l’Université McMaster pour évaluer le projet sur trois ans. Dirigé par Melissa Kimber, PhD, le projet RISE (Researching the Impact of Service provider Education) est le fruit d’une collaboration entre l’Université McMaster, trois autres universités et huit associations professionnelles, dont le Collège royal, et consistera à évaluer l’utilisation des ressources du projet VEGA par les fournisseurs de soins et les étudiants.

L’évaluation comporte trois volets :

  • examiner les meilleures façons de mobiliser les cliniciens et de soutenir la formation sur la violence familiale;
  • réaliser des essais auprès des utilisateurs pour s’assurer que la technologie permet aux apprenants de reconnaître la violence familiale et d’y réagir;
  • mener un projet pilote dans un contexte de soins de première ligne pour évaluer dans quelle mesure le projet VEGA permet d’améliorer les connaissances, les compétences cliniques et les attitudes des utilisateurs.

Jonathan Sherbino, MD, FRCPC, DRCPSC(CE), professeur de médecine et vice-doyen à la recherche sur l’enseignement aux professionnels de la santé à l’Université McMaster, représente le Collège royal au sein de l’équipe de mise en œuvre du projet RISE; cette dernière tient des réunions aux trois mois pour proposer à l’équipe du projet les meilleures façons de déployer le projet VEGA et d’aider les apprenants.

« L’équipe de mise en œuvre nous aidera à déterminer si l’autoapprentissage en ligne est suffisant, si nous devons offrir des ateliers complémentaires et si nous procédons de la bonne façon pour mobiliser les apprenants qui ne considèrent pas nécessairement la violence familiale comme un enjeu prioritaire dans leur pratique, explique la Dre Kimber. Comment les convaincrons-nous de l’importance que revêt la violence familiale dans leur pratique? »

Le Collège royal tentera de recruter des apprenants à même ses réseaux en ligne. « Nous espérons que les Associés accepteront de participer à l’évaluation, » conclut la Dre Kimber.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer

Danielle Taddeo | September 13, 2020
Bonjour, J'aimerais insérer cette formation dans le curriculum de cours de mes résidents. Environ combien de temps doit y être consacrée? Merci, Danielle Taddeo
Royal College Staff | September 29, 2020
Docteure Taddeo,

Merci de l’intérêt que vous manifestez envers le programme VEGA pour vos résidents. Pour en savoir plus sur ce programme, y compris le temps à y consacrer, communiquez directement avec un représentant VEGA au https://vegaproject.mcmaster.ca/contact-us.

Sincères salutations,
L’Équipe des Communications du Collège royal