En souvenir du Dr Bernard Langer (ancien président du Collège royal)

Le 3 mars 2022 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 3 minutes

Bernard « Bernie » Langer, OC, MD, FRCSC, président du Collège royal de 2000 à 2022, était un médecin, un érudit et un éducateur brillant et visionnaire. Pionnier mondial de la chirurgie hépatobiliaire et pancréatique, il est quasi vénéré pour ses contributions à la formation des cliniciens-chercheurs et ses très nombreux travaux d’érudition en 30 ans de carrière. Il est décédé le 23 février 2022 à Toronto, à 89 ans.

« Bernie Langer était une figure emblématique de la chirurgie au Canada. Il a contribué à transformer le Département de chirurgie de l’Université de Toronto, qu’il dirigeait à l’époque, en appuyant la recherche dans la pratique en milieu universitaire. Chirurgien hépato-biliaire reconnu dans le monde entier, il a réalisé la première transplantation hépatique à Toronto », précise Richard K. Reznick, MD, FRCSC, FACS, FRCSEd (hon), FRCSI (hon), FRCS (hon), président du Collège royal.

« Il était un mentor; il a enseigné à des centaines de chirurgiens canadiens, dont moi, et exercé une très grande influence sur leur carrière. Il a été un véritable chef de file à la tête du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, dont il a fait avancer la mission, particulièrement dans notre programme, qui appuie la formation universitaire durant la résidence. »

Dr Bernard Langer

Un éducateur et un pionnier de la chirurgie

Né à Toronto en 1932, le Dr Langer a obtenu son diplôme en médecine à l’Université de Toronto en 1956. Il a poursuivi sa formation postdoctorale en chirurgie, d’abord à Toronto, puis à Houston (Texas), au MD Anderson Hospital, et à Boston (Massachusetts), au Peter Bent Brigham Hospital. Il s’est joint à la Faculté de médecine de l’Université de Toronto en 1961. En 1972, il est devenu chef du service de chirurgie et a été chef de la Division de chirurgie générale de 1982 à 1989. De 1982 à 1992, il a été professeur et titulaire de la chaire Colonel R. S. McLaughlin et directeur du Département de chirurgie.

S’intéressant surtout sur le plan clinique aux maladies du foie, des voies biliaires et du pancréas, le Dr Langer et son équipe ont mené des recherches marquantes dans des domaines comme l’immunothérapie pour les tumeurs gastro-intestinales, l’alimentation parentérale totale à la maison, le traitement de l’hypertension portale et de la transplantation hépatique et de l’intestin grêle. Son rôle dans la création de l’Unité de chirurgie hépatobiliaire et pancréatique et du Programme de transplantation hépatique à l’Université de Toronto, qui est aujourd’hui l’un des plus importants programmes de ce genre au niveau international, figure parmi ses contributions les plus significatives.

En 1983, le Dr Langer a contribué à la création du Programme de chirurgiens‑chercheurs de l’Université de Toronto, un programme révolutionnaire à l’époque, destiné aux résidents en chirurgie qui s’intéressent à une carrière en médecine universitaire. Le programme, qui a fait de Toronto un centre d’excellence en recherche, est devenu un modèle en formation de cliniciens‑chercheurs au Canada et est largement reconnu dans le monde entier. Cet aspect de l’œuvre du Dr Langer a influencé des générations de chirurgiens dans de nombreux pays.

Le Dr Langer et le Collège royal

Devenu Associé du Collège royal en 1961, le Dr Langer a siégé au Conseil de 1988 à 1996. Il a travaillé avec énergie au sein de comités, présidé le Comité des spécialités et, évidemment, le Comité de mise en œuvre du programme de cliniciens-chercheurs. À titre de président du Collège royal, son expertise en formation de cliniciens-chercheurs a été mise à profit afin d’instaurer un programme spécial en 2001, le Programme de cliniciens-chercheurs. Adopté par des universités partout au pays, celui-ci a mené à la création de l’Institut canadien pour la sécurité des patients en 2003. Le Dr Langer a également contribué activement aux politiques de soins de santé. Il a supervisé les mémoires que le Collège royal a présentés à la Commission Romanow sur l’avenir des soins de santé au Canada en 2001 et 2002.

Le Dr Langer a signé ou cosigné plus de 174 articles et 29 chapitres de livres durant sa carrière, voyagé dans le monde entier, à titre de professeur invité dans des centres universitaires, et prononcé de nombreuses conférences lors de réunions scientifiques internationales. Il a également fait partie des comités de rédaction de nombreuses revues scientifiques.

Le Dr Langer est resté professeur émérite du Département de chirurgie de l’Université de Toronto après sa retraite en 1992. Il a été nommé officier de l’Ordre du Canada en 2002 et, en 1999, il a reçu le Prix Duncan Graham du Collège royal pour sa contribution exceptionnelle à la formation médicale. En 2014, il a reçu également un doctorat honorifique en sciences de l’Université Queen’s et, en 2015, il a été intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne.

Livre commémoratif du Dr Langer

« Pour voir loin, il faut garder la tête bien haute. »

— Dr Bernard Langer


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer