Des routines d’exercices en ligne pour maintenir une bonne santé physique et mentale

Le 14 juillet 2020 | Auteur : Billet d'invité
Lecture de 3 min

Par la Dre Marie Claire Bourque et la Dre Darby Ewashina 

Après environ trois jours de confinement, voici à quoi ressemblait notre conversation :

« Donc… Darby… j’ai enregistré ma routine d’exercices aujourd’hui… pas mal du tout! » – MC

« MC… j’ai enregistré la mienne aussi aujourd’hui… L’enseignement me manque! » – Darby

« Alors… devrions-nous commencer à les enregistrer pour que les gens les voient et peut-être à les distribuer? »– MC

« Je ne sais pas, la qualité était médiocre; j’avais placé mon téléphone entre un manuel et un marteau. » – Darby

« (Rires) j’avais désactivé le son, mais c’est tout de même utile. Les enregistrements sont-ils acceptables? » – MC

« Je ne sais pas, mais aujourd’hui, j’en avais besoin. Alors, si moi, j’en avais besoin… » – Darby

« D’autres pourraient aussi en avoir besoin. » – MC

Les Dres Bourque (à gauche) et Esashina : S’arrêter un instant, être à l’écoute de son corps et prendre conscience de ses émotions et réflexions au moment présent. La photo a été prise durant le tournage du contenu de notre manuel au Decidedly Jazz Dance Studio, à Calgary (Alberta).

Au début, l’enregistrement vidéo de nos entraînements laissait à désirer, mais comme il était offert gratuitement, les gens ont commencé à faire les exercices. Le ratio voix-musique était inégal, les angles n’étaient pas appropriés et la qualité sonore était déficiente. Après avoir passé des heures à regarder des tutoriels sur l’éclairage, le son, les angles de caméra et le montage, nous avons appris à produire d’« assez bonnes » routines d’exercices à faire à la maison.

Dans le contexte de la COVID-19 et du confinement, nous avions toutes les deux pris des moyens pour réintégrer les entraînements Limbus à notre quotidien. Il s’agissait, après tout, d’une routine d’exercices que nous avions égoïstement conçue pour nous. Pourquoi des psychiatres créeraient-elles une routine d’exercices? Nous l’avons fait en partie parce que nous avions été athlètes, mais surtout parce que nous étions deux femmes médecins souvent surchargées de travail, stressées et au bord de l’épuisement professionnel. Nous voulions rester en forme, brûler des calories, développer notre endurance et notre souplesse, bouger, nous exercer à la pleine conscience et méditer, tout ça, en moins de 60 minutes.

Créer des liens en misant sur le bien-être

Cette routine d’exercices n’est pas comme les autres, car elle vise une bonne santé physique et mentale. Nous commençons par solidifier nos assises et prendre conscience du moment présent. Nous sommes pleinement à l’écoute de notre corps et de l’expérience que nous vivons. Nous passons à la partie cardiovasculaire, où les modèles cognitifs auto-limitatifs commencent à émerger. Nous avons recours au jeu pour évacuer le contrôle et la perfection, et passons à l’endurance musculaire et à la croissance mentale en explorant nos valeurs et le mode de vie que nous recherchons. Nous utilisons de la musique fantastique, tout notre corps et des mouvements répétitifs pour passer de la réflexion à l’action. Ne vous méprenez pas, vous allez transpirer, mais nous offrons des niveaux de progression qui suivent les niveaux de condition physique.

Jusqu’à maintenant, nous avons diffusé plus de 20 routines d’exercices sur demande sur notre chaîne YouTube et accumulé plus de 6000 visionnements. De plus, nous avons tellement diffusé d’entraînements en direct que nous pourrions en faire mention dans notre curriculum vitae. La réaction nous a énormément motivées, et nous sommes étonnées des commentaires de nos collègues, du grand public et de personnes qui vivent à l’étranger, comme à Dubai.

Nos séances nous montrent qu’il est possible de créer des liens, de relever des défis, de jouer et de progresser, chez soi, même en pleine pandémie.

Marie Claire Bourque, MD, FRCPC, est psychiatre, Santé mentale et performance optimale, auprès des Maple Leafs de Toronto. Elle est aussi affectée au Programme intégré de traitement de jour au Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto.

Darby Ewashina, MD, est psychiatre de garde auprès des Services de santé de l’Alberta, à Calgary. Elle est aussi psychiatre consultante pour le programme de chirurgie bariatrique au Island Health, et psychiatre consultante en ligne à la clinique Revive Lifestyle Medicine.


Partagez votre récit : Nous invitons les Associés et les résidents à nous faire connaître leurs expériences ou réflexions personnelles dans notre série Perspectives. Envoyez votre texte de 300 à 400 mots à newsroom@collegeroyal.ca.


Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer