Des lauréates félicitées pour leur grande contribution à la formation médicale et à l’intégration de CanMEDS

Le 29 avril 2022 | Auteur : Personnel du Collège royal
Lecture de 4 minutes

Date à retenir : Le 21 sept. 2022, nous rendrons hommage aux lauréats des prix lors de notre cérémonie virtuelle. Pour y assister, inscrivez-vous; c’est gratuit.

Félicitons ensemble deux nouvelles lauréates de prix nationaux! Ces éducatrices médicales inspirent les résidents, enrichissent la recherche et aident à former les leaders de demain.

Apprenez-en davantage sur…


Faire progresser la recherche en formation médicale

La Dre Susan Humphrey-Murto est lauréate du Prix Duncan Graham pour contribution exceptionnelle à la formation médicale (2022).

La Dre Susan Humphrey-Murto (photo soumise)

La rhumatologue Susan Humphrey-Murto, MD, FRCPC, est reconnue pour son apport avant-gardiste à la formation médicale. Professeure agrégée au Département de médecine et au Département d’innovation en éducation médicale de l’Université d’Ottawa, elle s’intéresse à l’évaluation fondée sur le rendement, au jugement évaluatif, aux méthodes de consensus et aux pratiques exemplaires de formation des médecins à l’utilisation des dossiers de santé électroniques.

La Dre Humphrey-Murto reçoit cette année le Prix Duncan Graham pour contribution exceptionnelle à la formation médicale, avant tout en raison de ses publications savantes. Ses articles ont paru dans des revues prestigieuses, dont Academic Medicine, Medical Education, Advances in Health Sciences Education et le Journal of Clinical Epidemiology. La lauréate a publié 57 articles évalués par des pairs et quatre chapitres de livres, et ses travaux ont été cités à 1 675 reprises.

Ses recherches actuelles portent sur le transfert d’information sur les apprenants. Une communication déficiente de l’information aux différentes étapes de formation fait perdre du temps, car il faut chaque fois déterminer les forces personnelles et les points à améliorer. Le transfert d’information sur les apprenants est une piste de solution à ce problème, mais son adoption est timide vu le risque de biais. La Dre Humphrey-Murto et son équipe tentent de déterminer si et comment ce transfert peut créer un biais chez les évaluateurs.

« Le manque de données en formation médicale a incité l’équipe à réaliser une étude narrative de la portée à partir de publications issues de nombreuses disciplines, dont les affaires, la psychologie, les sports et l’éducation. Cela a permis de démontrer que la transmission à un évaluateur d’informations sur le rendement antérieur d’un apprenant peut donner lieu à des biais, surtout quand la rétroaction est négative », écrit Bernard Jasmin, Ph. D., recteur et professeur à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, dans sa lettre de mise en candidature.

La Dre Humphrey-Murto a occupé plusieurs postes de direction importants, notamment ceux de registraire adjointe du Conseil médical du Canada et de coprésidente du Comité du développement de la recherche en éducation du Collège royal. Depuis plus d’une décennie, elle dirige le programme de bourses en éducation médicale de l’Université d’Ottawa.

« Dans le cadre de ses fonctions, elle a formé une multitude de leaders en devenir qui ont ensuite fait carrière en éducation médicale au Canada et à l’étranger », indique Lorne Wiesenfeld, MDCM, FRCPC, vice-doyen de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa, dans sa lettre de soutien. « Bon nombre des leaders des États du Golfe dans le domaine ont bénéficié du programme de bourses. La Dre Humphrey-Murto a mentoré d’innombrables éducateurs, tant de façon officielle que de façon informelle. »

[Haut de la page]


Favoriser le développement de l’identité professionnelle par les rôles CanMEDS

La Dre Mala Joneja est lauréate du Prix Donald Richards Wilson du Collège royal et d’AMS pour l’intégration des rôles CanMEDS (2022).

La Dre Mala Joneja (photo soumise)

À l’Université Queen’s, pratiquement tout ce qui touche les rôles CanMEDS « porte la signature de Mala ». Ces mots rédigés par le présentateur David Taylor, MD, FRCPC, professeur agrégé au Département de médecine de l’établissement, témoignent de la compétence de Mala Joneja, MD, FRCPC, pour intégrer ces rôles à l’ensemble des programmes de FMPC, FMPD et développement professionnel continu de l’université.

La Dre Joneja fait preuve de créativité dans l’intégration des rôles CanMEDS, en particulier lorsqu’il s’agit de stimuler la réflexion des apprenants pour les aider à développer leur identité professionnelle. Elle reçoit cette année le Prix Donald Richards Wilson du Collège royal et d’AMS pour l’intégration des rôles CanMEDS.

Son apport a d’abord pris la forme d’une collaboration pour élaborer les modules d’apprentissage CanMEDS utilisés dans la formation médicale de premier cycle et la formation postdoctorale. Ces modules interactifs en ligne aident les étudiants à réfléchir à leurs expériences cliniques en fonction de chacun des rôles.

« À l’époque où le référentiel CanMEDS était encore relativement nouveau, le travail de la Dre Joneja a permis d’en clarifier l’utilité dans l’élaboration des programmes d’études et la formation des médecins en devenir qui fréquentaient notre faculté », écrit le Dr Taylor.

Plus tard, en tant que directrice du programme de résidence en rhumatologie et de directrice adjointe du programme de résidence en médecine interne (tronc commun), elle a renouvelé le mode d’intégration des rôles CanMEDS.

« Par exemple, tous les résidents du tronc commun en médecine interne doivent maintenant faire des exercices de réflexion écrits sur chaque rôle, créés et coordonnés par Mala. Les exercices étaient très enrichissants en eux-mêmes, mais le fait qu’elle ait pris le temps d’annoter les sept travaux de chaque résident commande le respect. Chacun a reçu une réponse détaillée et personnalisée. »

La Dre Joneja s’est ensuite employée, dans d’autres postes, à mettre en valeur « la relation naturelle entre le référentiel [CanMEDS] et d’importants aspects de la pratique de la médecine, notamment le bien-être et le développement de l’identité professionnelle et, plus récemment, la promotion de l’équité, de la diversité, de l’inclusion, de l’identité autochtone et de l’accessibilité », ajoute le Dr Taylor.

« Les apprenants ont la possibilité de revenir sur des expériences moins visibles vécues au cours de leurs études; ils reçoivent une rétroaction personnalisée et sont mentorés. »

La Dre Joneja est également reconnue comme « une médecin ayant parfaitement intégré les rôles CanMEDS à son identité professionnelle », affirme dans sa lettre de soutien Leslie Flynn, MD, FRCPC, professeure à l’Université Queen’s. « Elle est une érudite, une professionnelle, une communicatrice, une leader, une collaboratrice et une promotrice exceptionnelle. »

La Dre Joneja a présenté ses travaux sur l’intégration des rôles CanMEDS lors de nombreuses rencontres provinciales, nationales et internationales sur la formation médicale.

[Haut de la page]

Laissez un commentaire de félicitations à la Dre Humphrey-Murto et à la Dre Joneja.

Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer