Cours préconférence – Partager les expériences pour construire une communauté et susciter une réflexion en médecine

Le6 septembre 2022 | Auteur: Royal College Staff
Lecture de 2 minutes

Nous avons discuté en profondeur avec Allison Crawford, MD, des détails de ce cours préconférence qui se tiendra le mercredi 26 octobre dans le cadre de la CIFR 2022. 

Q : Quelle(s) leçon(s) voulez-vous surtout que les participants retiennent?

R : Je veux que les participants prennent conscience de l’impact que peuvent avoir les arts sur le sentiment de communauté et de bien-être des professionnels de la santé.

Q : Pourquoi les participants devraient-ils s’inscrire à votre cours préconférence?

R : Assistez à notre atelier si vous souhaitez faire partie d’un groupe ouvert intéressé à explorer des méthodes artistiques pour soutenir les mécanismes d’adaptation et le sentiment de communauté chez les fournisseurs de soins de santé. Nous nous concentrerons sur la narration et l’utilisation d’un cercle de partage pour élaborer collectivement sur les significations qui émergent dans l’ensemble du groupe. Nous donnerons aussi un aperçu des données probantes et des méthodes s’appuyant sur les arts pour favoriser le bien-être des professionnels de la santé et nous vous fournirons des conseils pratiques pour vous aider à entreprendre des activités dans votre milieu.

Q : Sur les plans de la joie, du bien-être, de l’épuisement et des blessures morales, observez-vous une tendance dans le milieu des soins de santé de nos jours? Que devrait savoir l’auditoire et comment peut-il mettre en pratique les leçons apprises?

R : Vous n’êtes pas sans savoir que le nombre de cas d’épuisement et de blessures morales a augmenté dans notre profession et dans les autres professions de la santé, la pandémie de Covid-19 ayant envenimé la situation. Nous savons en outre que cet épuisement ne s’explique pas par des problèmes ou des limitations d’ordre personnel, mais bien par des défaillances systémiques et organisationnelles.

Nous abordons la question de l’épuisement et du bien-être comme un défi collectif, et nous nous tournons vers les arts pour trouver les outils d’exploration, de dialogue et d’entraide nécessaires à votre épanouissement et à la création d’une culture de bien-être dans votre milieu de travail. Les participants n’ont pas besoin de connaissances ou d’expérience en particulier.

Q : Quant à l’objet ou à l’image qu’on invite les participants à apporter, avez-vous des exemples?

R : Nous invitons les gens à apporter un objet ou une image qu’ils associent à leur bien-être ou à leur capacité d’adaptation. Il peut s’agir d’un objet bien personnel, comme un trombone, un champignon s’il le faut. Mais, de grâce, pas d’animaux de compagnie vivants!

Q : Avez-vous quelque chose à ajouter?

R : Nous voulons présenter des preuves selon lesquelles il existe un lien entre arts et bien-être, mais surtout créer une communauté de personnes qui s’intéressent aux méthodes artistiques favorisant le bien-être des professionnels de la santé. Nous voyons cette occasion comme un nouveau départ fondé sur l’ouverture et la créativité.

Mots-clés