Consignez vos activités axées sur la sécurité des patients et obtenez des crédits de MDC

Billet d'invité
mai 7, 2019 | Auteur: Billet d'invité
Lecture de 2 min

Par Claude Laflamme, FRCPC

Saviez-vous que vos efforts quotidiens pour assurer la sécurité de vos patients peuvent vous donner droit à des crédits?

C’est bien le cas. J’ai appris beaucoup de choses en participant au programme Récupération optimisée Canada (ROC), qui dirige les efforts pour améliorer la sécurité des chirurgies partout au pays. Un grand nombre de ces pratiques permettent également d’obtenir des crédits dans le cadre des activités de DPC.

Voici comment une expérience d’apprentissage mémorable m’a permis d’obtenir des crédits du programme de MDC, ainsi que des idées pour consigner vos pratiques et activités pour accroître la sécurité des patients.

L’écoute active peut susciter une réflexion personnelle

Les patients peuvent nous enseigner beaucoup de choses, si nous prenons le temps de les écouter.

Je n’oublierai jamais une réunion du conseil de gouvernance de ROC, dont je suis le président. Les membres de notre conseil multidisciplinaire discutaient longuement des prochaines étapes pouvant favoriser l’adoption des principes de ROC en chirurgie colorectale au sein d’autres disciplines. Divers points de vue ont été exprimés sur les façons d’obtenir les meilleurs résultats, sans pouvoir arriver à un consensus.

C’est alors que la représentante des patients a demandé :

« Quelle est l’intervention la plus souvent réalisée dans ces disciplines? Elle devrait être notre point de départ. »

Un silence absolu a suivi. Nous étions stupéfaits d’entendre ce conseil, à la fois pratique et d’une étonnante simplicité. Nous lui avons dit : « Eh bien, c’est exactement ce que nous devrions faire! »

Possibilités d’obtenir des crédits du programme de MDC

Projet de formation personnel : La discussion du conseil et le moment cocasse décrits ci-dessus ont permis à des Associés du Collège royal qui siégeaient au conseil de réfléchir à une question ou à un enjeu clinique, c.-à-d. les prochaines étapes pouvant favoriser l’adoption des principes de ROC au sein d’autres disciplines. Chacun de ces Associés pourrait consigner ses réflexions et ses conclusions pour son propre champ de pratique, à titre de projet de formation personnel (PFP), et obtenir deux crédits pour chaque heure consacrée à ces activités.

Tirez-en profit dans votre pratique en discutant avec vos pairs et vos collègues. Déterminez entre vous, au sein de votre propre organisation, l’enjeu que vous aimeriez aborder et optimiser en premier lieu en matière de sécurité des patients. Inspirez-vous de la représentante des patients de notre conseil de gouvernance : quelle est l’intervention réalisée le plus souvent ou quelle est la lacune signalée le plus souvent au sujet de votre pratique? L’apprentissage qui en découle peut être réclamé à titre de PFP.

Participation à des comités : Si, comme moi, vous faites partie d’un comité ou d’un groupe de travail, comme ROC, axé sur la sécurité des patients ou des enjeux liés à la qualité des soins, vous pouvez réclamer 15 crédits par année au titre de la section 2 (activités d’autoapprentissage).

Élaboration de guides de pratique clinique : Si vous contribuez à l’élaboration de guides de pratique clinique dans votre institution, comme un protocole clinique en chirurgie colorectale, vous pouvez réclamer 20 crédits par année au titre de la section 2 (activités d’apprentissage liées aux systèmes).

Réfléchissez à vos propres activités et aux rôles que vous exercez, et saisissez ces occasions de réclamer des crédits!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit