Série de profils des pionniers de La CPC

 Conseils du Dr Fefergrad  sur La compétence par conception

LANCEMENT : 2020

Dr Mark Fefergrad


Conseils du Dr Fefergrad sur La compétence par conception | Université de Toronto


Discipline :
Psychiatrie

Ressource préférée sur le perfectionnement du corps professoral :
cbme.pgme.utoronto.ca



Parlez-nous des tous débuts de l'approche par compétences dans votre programme et de son incidence sur la marche à suivre en psychiatrie partout au pays?

Étant donné la taille du programme de psychiatrie, nous étions bien placés pour expérimenter, en tirer des leçons et orienter la marche à suivre dans notre discipline à l'échelle du pays. Le Collège royal a approuvé la demande que nous avons soumise dans le cadre du projet Pleins feux sur l'innovation en formation des résidents (FIRE). En 2016 et 2017, notre projet pilote avec des R1 sur l'approche par compétences nous a beaucoup appris sur les aspects pratiques d'un programme d'évaluation comprenant des évaluations en milieu de travail. En 2018, nous avons formé un groupe de R2, que nous avons élargi chaque année (R3, R4, R5) jusqu'à ce que nous ayons couvert les cinq années de résidence.


Comment la plateforme PsychRocks a-t-elle accru l'efficacité des observations d'APC?

PsychRocks est une plateforme électronique que nous avons créée au début de notre projet pilote afin de recueillir un grand nombre d'évaluations de faible incidence, comme les APC. Nous savions qu'au lieu d'utiliser un processus manuel fastidieux, le comité de compétence avait besoin d'une plateforme électronique pour fournir, recueillir, regrouper, stocker et analyser des milliers de données. Nous avons précisé que PsychRocks devait être largement accessible, surtout pour les résidents. Ceux-ci devaient amorcer les évaluations et remettre leur téléphone au superviseur sur place pour qu'elles soient terminées en temps opportun en milieu clinique. N'oublions pas que c'était avant la pandémie et qu'aucune mesure de distanciation physique n'était encore envisagée. Même si les enseignants pouvaient toujours amorcer les évaluations, ce processus a rendu les résidents plus autonomes et responsables de leur formation et de leur évaluation.


Qu'est-ce que la création d'une plateforme électronique a exigé et quels avantages a-t-elle procurés à votre programme adapté à la CPC?

Le coût de la plateforme était peu élevé, car nous avions confié la tâche à des étudiants. Après avoir tenu des séances de remue-méninges pour déterminer les besoins et le flux d'informations, des enseignants et des étudiants bénévoles ont examiné le processus. Les programmeurs ont conçu la plateforme pour répondre aux besoins signalés, ce qui a permis à certains évaluateurs, comme du personnel infirmier, des administrateurs et des professionnels paramédicaux de fournir des évaluations et d'en assurer l'exactitude. Nous avons finalement utilisé PsychRocks pendant plusieurs années jusqu'à ce que l'université puisse fournir une plateforme appropriée pour tous les programmes, ce qui a coïncidé avec le lancement officiel de l'approche par compétences en formation médicale au Collège royal. PsychRocks nous a été extrêmement utile pour comprendre le fonctionnement des évaluations d'APC en milieu clinique. Il a permis aussi aux étudiants et aux enseignants de découvrir les aspects pratiques de la plateforme et les principes éducatifs qui sous-tendent les évaluations dans l'approche par compétences.


Recommanderiez-vous à d'autres programmes d'utiliser une plateforme interne similaire et, dans l'affirmative, que leur conseilleriez-vous pour en créer une et l'entretenir?

L'objectif a toujours été d'utiliser PsychRocks jusqu'à ce que le Collège royal puisse fournir une plateforme électronique appropriée. La création de PsychRocks nous a appris tellement de choses sur l'approche par compétences, y compris comment gérer et présenter des données, et comment encourager l'exécution des APC en temps opportun dans le milieu clinique. C'était un excellent outil de collecte de données, mais les fonctions de son « tableau de bord » étaient assez limitées. Il est vite devenu clair que les résidents, les enseignants et les comités de compétence auraient besoin de plus d'information sur le nombre d'évaluations achevées, d'exigences à remplir, la trajectoire d'apprentissage au fil du temps, etc. Partout au pays, on peaufine des aspects des plateformes utilisées. Même si PsychRocks était essentielle pour faciliter la mise en œuvre de la CPC, nous ne pouvions pas l'améliorer et résoudre les difficultés, faute de ressources. Le passage à la plateforme de l'université a permis de nous concentrer sur d'autres aspects du déploiement de l’approche par compétences.


Quelle information a le plus contribué à préparer les enseignants et résidents à la CPC?

Nous avons appris que quelle que soit la quantité d'information transmise, il en faut toujours plus, et découvert l'importance de prévoir plusieurs modalités et occasions de perfectionnement des enseignants et résidents. Ainsi, nous avons envoyé des mises à jour régulières par courriel, des bulletins mensuels personnalisés et offert des séances en personne, en ligne, des vidéos et des modules d'apprentissage asynchrone. Nous avons désigné les résidents du mois dans le cadre d’un concours faisant connaître ceux qui avaient exécuté le plus grand nombre d'APC ce mois là. La séance Mythes et réalités a dissipé les rumeurs. Durant la mise en œuvre, nous avons lancé un courriel hebdomadaire afin de répondre aux questions des résidents et de montrer que le programme est à leur écoute.


D’après vous, quels avantages la CPC apportera-t-elle à votre programme?

La « rétroaction immédiate » a donné de bons résultats dans notre discipline, même avant la CPC. Certains résidents et enseignants étaient d’avis que ces échanges formateurs avaient déjà lieu et que le travail administratif était un fardeau. Lorsqu'il a commencé à examiner les dossiers, le comité de compétence a cependant relevé des tendances ayant échappé à certains superviseurs ou lors d'un stage donné. De nombreux autres avantages découlaient davantage de la CPC. Par exemple, pour élaborer les APC à l'échelle locale puis nationale, nous avons dû examiner en profondeur le rôle de la psychiatrie et mieux définir l’exercice de cette discipline et ceux qui l’exerceront dans le futur. Le recours à la technologie, dont les portfolios électroniques et la plateforme Zoom pour une partie de l'apprentissage et l'apprentissage asynchrone en ligne, a contribué à moderniser notre programme. Grâce à ces changements, nous avons pu nous adapter beaucoup plus facilement à la pandémie, car la technologie favorisait la distanciation physique sans sacrifier la qualité de la formation.


*

*


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer