Série de profils des pionniers de La CPC

 Conseils du Dr Chan sur La compétence par conception

Le Dr Ernest Chan


Conseils du Dr Chan sur La compétence par conception | Université Western


Discipline :
Urologie



Quel est votre conseil sur l’orientation des résidents et du corps enseignant vers La compétence par la conception (CPC)?

Une orientation réussie nécessite un effort coordonné de la part des directeurs et administrateurs de programme, et des résidents de dernière année. Il faut prévoir du temps pour une orientation propre au programme menée par un résident ou un membre du corps enseignant responsable de la CPC. Il a été utile de fournir aux résidents une personne-ressource pour les questions et le soutien. À l’Université Western, les résidents reçoivent une formation générale sur l’approche par compétence au cours de la première semaine, dans le cadre des fondements chirurgicaux et au Département de chirurgie. En tant que représentant des résidents, je discute des avantages et des difficultés avec les résidents de première année. Nous passons en revue les étapes de la formation et les activités professionnelles confiables (APC) sur lesquelles ils doivent se concentrer au cours des premiers mois de résidence. Je leur présente la plateforme Elentra et leur montre comment soumettre, remplir, suivre et enclencher les APC.


Quels sont les outils les plus efficaces pour maintenir la mobilisation des résidents dans la CPC?

Il faut leur enseigner des stratégies créatives pour enclencher et envoyer systématiquement des APC après les rencontres cliniques. Nous avons conçu et affiché des feuilles de travail sur la CPC près des postes de travail des résidents. Ces feuilles de travail énuméraient les APC qui pouvaient être réalisées lors des rencontres avec les patients et encourageaient les résidents à enclencher une APC par jour. Nos responsables techniques ont utilisé les commentaires des résidents pour concevoir un logiciel permettant aux résidents de dernière année d’enclencher des APC pour les résidents de première année, ce qui allège un peu la pression sur ces derniers. Un suivi régulier auprès des résidents en ce qui a trait à la réalisation de l’APC et à l’acquisition de la compétence les motive à maintenir le rythme. Dans le cadre de notre programme, nous décernons un prix annuel au résident qui a réalisé le plus grand nombre d’APC.


Quelles sont les plus grandes difficultés et comment les surmontez-vous?

La charge de travail clinique des résidents et du corps enseignant limite souvent le temps consacré à la rétroaction et à la réalisation des APC. Les résidents devraient prendre l’habitude de revoir et de sélectionner les APC et les étapes à observer pendant la journée et d’en informer l’évaluateur avant la rotation clinique. Après la rencontre clinique ou la procédure, ils peuvent prendre cinq minutes pour recevoir de la rétroaction et remplir l’APC par voie électronique en temps réel ou plus tard dans la journée lorsqu’ils en ont le temps. Ces stratégies peuvent rendre le processus de rétroaction et d’évaluation plus efficace. Les résidents ont souvent des problèmes qui ne peuvent être résolus dans le cadre de la formation. C’est pourquoi la création d’un forum offrant un environnement sûr et inclusif qui permet aux résidents de donner leur avis peut contribuer à apporter des améliorations. Par exemple, le comité consultatif des résidents de Western pour la formation fondée sur l’approche par compétences fait part des préoccupations des résidents aux administrateurs, aux membres des technologies de l’information et aux spécialistes de la formation. Sur la base des commentaires des résidents par l’entremise de ce comité consultatif, on a créé une solution pour relever le défi du suivi des APC. L’administrateur du programme a préparé une feuille de travail pour les résidents qui énumère les APC et les étapes de chaque phase de la formation. Cette solution a permis aux résidents de documenter leurs progrès et conduit à l’élaboration d’un rapport spécialisé dans notre portefeuille électronique.


En tant que résident, comment recommandez-vous que les programmes fournissent un soutien à la formation à la CPC?

La chose la plus importante que les programmes peuvent faire pour les résidents dans leur parcours de CPC est de créer un environnement d’apprentissage sûr qui soutient les stagiaires. Pour cela, il faut que les résidents et le corps enseignant comprennent bien les étapes de la formation et les échelles d’affectation, que tout le corps enseignant s’engage à remplir les APC avec une rétroaction de qualité, et que les résidents disposent du temps, des ressources et du soutien nécessaires pour remplir les APC.


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer