Comment vos consultations contribuent à votre apprentissage à vie

Susan Brien
13 février, 2019 | Auteur: Susan Brien
Lecture de 3 min

Saviez-vous que vous pouvez utiliser vos consultations et vos communications avec des médecins de famille pour obtenir des crédits du programme de MDC?

Une récente consultation électronique m’a amenée à revoir mon optique globale du diagnostic de mes patients et ma quête de développement professionnel continu.

Voici comment transformer vos consultations quotidiennes en possibilités d’apprentissage qui vous vaudront de précieux crédits de MDC.

L’apprentissage commence toujours par une question

Les médecins de famille posent toujours des questions intéressantes, au-delà de nos domaines d’expertise clinique habituels. À titre de neurochirurgienne en milieu communautaire, on me consulte souvent, entre autres, concernant des tumeurs cérébrales, des traumatismes de la colonne, des maladies chroniques du cou, mais je reçois parfois des questions que je m’empresse d’utiliser pour actualiser mes connaissances. On m’a demandé par exemple si un patient de 18 ans présentant une scoliose de 20 degrés devait passer d’autres examens d’imagerie ou recevoir une orthèse. Ceci m’a permis de lire la littérature et de rafraîchir mes connaissances sur un sujet connexe à mon domaine d’expertise. J’ai pu informer le médecin orienteur de ce que j’avais appris.

Comment les consultations électroniques facilitent l’échange des connaissances

En général lors d’une consultation, je réponds à la question et je donne mon avis. Participer au programme de consultation électronique de ma province m’a cependant permis d’approfondir cette question particulière. J’ai pu facilement communiquer ce que j’avais appris au médecin orienteur, grâce à la technologie et aux fonctionnalités mises à ma disposition, et lui fournir des références à la littérature la plus récente et des images provenant de mes recherches. L’apprentissage était mutuel, contrairement à ce que permet la consultation traditionnelle, de nature plus transactionnelle.

De nombreuses provinces mettent en place des programmes de consultation électronique. Les médecins de famille ont recours à leurs plateformes privées et sécuritaires pour interroger un spécialiste sur un cas, mais cet apprentissage mutuel est possible, même sans plateforme de consultation électronique.

L’un des avantages inattendus des consultations est que les questions des médecins de famille vous forcent souvent à aller au-delà de votre champ de pratique pour élargir vos connaissances de façons novatrices et intéressantes. La question que m’a posée le médecins de famille ce jour-là m’a permis d’enrichir mes connaissances sur l’imagerie et les orthèses. J’ai pu aussi obtenir des crédits de la section 2 (autoapprentissage) du programme de MDC pour mes recherches.

J’espère que vos propres consultations électroniques vous donneront aussi l’occasion de participer, d’innover et d’assurer votre développement professionnel continu.


Trois façons d’obtenir des crédits pour vos activités de consultation

  • Faites des questions des médecins de famille des occasions de développement professionnel continu : Formuler une question est un point de départ important pour toutes les activités de développement professionnel continu. Les questions des médecins de famille sont souvent posées de façon aléatoire et se rapportent à votre champ de pratique. Voyez en elles une possibilité d’approfondir un aspect de la littérature qui ne vous est pas familier et apprenez quelque chose de nouveau.
  • Créez un moment propice à l’enseignement en faisant connaître un article intéressant : En 10 minutes, offrez au médecins de famille une possibilité d’apprentissage ponctuel ainsi que votre réponse. Faites-lui connaître un article ou envoyez-lui une image et des explications. Consulter la littérature la plus récente et résumer la réponse dans une optique pédagogique sera une occasion d’enrichissement mutuel.
  • Obtenez vos crédits de MDC : Vous pouvez obtenir des crédits d’autoapprentissage, à raison d’un crédit par article ou de 0,5 crédit par recherche sur Internet. Si la question du médecins de famille fait ressortir un besoin, un problème, un enjeu ou un but lié à votre propre pratique professionnelle, vous pouvez en faire un projet de formation personnel et obtenir deux crédits pour chaque heure que vous y consacrerez.

Susan Brien, MD, FRCSC, est directrice, Innovation de la performance et des systèmes au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Elle est également neurochirurgienne à Gatineau, au Québec.


Remarque : Une version antérieure de cet article utilisait le terme « médecin généraliste » (ou MG) au lieu du terme « médecin de famille ». Nous avons modifié l’article pour refléter la terminologie privilégiée par le Collège des médecins de famille du Canada.

Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit