Comment maintenir un état de bien-être en dépit du stress causé par la COVID-19

Le 29 avril 2020 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Nous avons demandé à nos membres de nous donner des conseils à ce sujet en cette période de crise. Consultez-les ci-après.

Si vous avez des conseils à ajouter, inscrivez-les dans la case de commentaires. Découvrez aussi les ressources de mieux-être proposées par le Collège royal.


Allan Abbass, MD, FRCPC

Professeur et directeur du Centre for Emotions & Health, Faculté de médecine, Université Dalhousie

  • « Toute forme d’activité physique. »

Joy Dobson, MD, FRCPC

Médecin consultant principal, 3sHealth, Regina (Saskatchewan)

  • « Conseil d’un psychologue new-yorkais : apprendre à s’accepter entièrement. »

Arun Garg, MD, FRCPC

Directeur médical du programme de médecine de laboratoire et de pathologie, et directeur médical du South Asian Health Institute, Fraser Health

  • « Mes conseils pour vaincre un ennemi invisible comme ce virus : évitez de paniquer; préparez-vous; prenez des mesures de protection; soyez patients; respectez les politiques, les protocoles et les procédures des professionnels de la santé; priez la divinité de votre choix et rappelez-vous que cette crise ne durera pas. »

Sénateur Stanley Kutcher, MD, FRCPC

Professeur émérite, Département de psychiatrie, Université Dalhousie

  • « Rappelez-vous qu’il est normal de ressentir des émotions négatives durant cette crise. Elles aident surtout à centrer votre attention sur l’élimination de la menace. Vérifiez d’abord si votre environnement compromet votre sécurité et celle des autres. Prenez ensuite les mesures qui s’imposent. Travaillez en équipe. Aidez-vous les uns les autres. Il est très utile de prévoir des moments pour les échanges avant et après les quarts de travail. Faites appel à une personne de confiance. Veillez à son bien-être et demandez-lui de faire de même pour vous. »

Kurban Madhani, MD, FRCPC

Psychiatre à la retraite

  • « Je crois qu’en tant que médecins, nous négligeons les effets positifs de la méditation sur notre propre bien-être, celui de nos patients et, bien entendu, celui de nos familles. Selon plusieurs recherches menées à l’Université Harvard, elle est utile pour traiter la dépression, l’anxiété et la démence! »

Derryck Smith, MD, FRCPC

Professeur clinique émérite, Département de psychiatrie, Université de la Colombie-Britannique

  • « Je trouve que l’information diffusée contribue à l’anxiété. Je me limite à 30 minutes d’actualités sur la COVID chaque jour pour éviter de consulter constamment les médias sociaux. »

Ken Woolfson, MD, FRCSC

Chirurgien généraliste, Oshawa, Ontario

  • « Voici ce que je conseille : faites de l’exercice, lisez des livres sur des personnes qui vous inspirent et regardez des films vraiment idiots et stupides (pour faire le vide pendant quelques heures). »

Mots-clés


Laissez un commentaire. Afin de réduire le courrier indésirable, les commentaires sont examinés avant d'être affichés.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Envoyer