Chef de file de l’amélioration de la qualité, une pédiatre défend les intérêts des enfants les plus vulnérables

Personnel du Collège royal
18 septembre, 2019 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 min

Michelle Bailey, MD, FRCPC, est lauréate du Prix d’excellence – Spécialiste de l’année pour la région 1

La Dre Michelle Bailey excelle dans deux domaines bien particuliers. D’une part, elle s’engage à respecter les normes les plus élevées en matière de soins aux patients et d’amélioration de la qualité; d’autre part, elle s’engage à défendre les intérêts des enfants et des familles les plus vulnérables desservis par l’Hôpital pour enfants de l’Alberta, à Calgary, en tant que responsable de la qualité et de la sécurité du Département de pédiatrie.

Les étudiants en médecine, les résidents et ses collègues la considèrent comme un excellent modèle de rôle — une leader qui incarne les sept rôles CanMEDS.

« J’ai l’impression que la barre est très haute car je côtoie des collègues exceptionnels, mais si je devais nommer la personne qui m’inspire le plus, je répondrais Michelle sans hésitation », affirme Chantelle Barnard, MD, FRCPC, également pédiatre à l’hôpital

.

Dre Michelle Bailey, FRCPC

Dre Michelle Bailey, FRCPC

« Non seulement elle s’efforce d’intégrer de nouveaux guides de pratique clinique aux soins pédiatriques, c’est souvent elle qui en assure le développement », ajoute une autre collègue et pédiatre, Suzette Cooke, MD, FRCPC.

Par exemple, la Dre Bailey a dirigé la création et la mise en œuvre de nouvelles lignes directrices pour les soins aux patients pédiatriques hospitalisés en Alberta, notamment en ce qui concerne l’asthme, le croup, la pneumonie et l’acidocétose diabétique.

Elle élabore et dirige aussi des initiatives afin de cerner les problèmes et les lacunes possibles dans le système de soins de santé. Elle est cochercheuse et mentor dans le cadre de l’étude CATCH (Case Analysis and Translation to Care in Hospital).

« Nous passons un cas en revue dans le but de cerner les lacunes dans le système et de formuler des recommandations à notre section », explique la Dre Bailey au sujet de l’étude CATCH. Les médecins qui ne participent pas à l’amélioration de la qualité et à la sécurité au quotidien peuvent ainsi faire leur part pour améliorer le système.

La Dre Bailey et la Dre Gemma Vomiero, chef de la section de pédiatrie de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta.

La Dre Bailey et la Dre Gemma Vomiero, chef de la section de pédiatrie de l’Hôpital pour enfants de l’Alberta.

L’engagement de la Dre Bailey envers l’amélioration de la qualité des soins de santé s’accompagne d’un engagement envers le développement professionnel — le sien et celui d’autrui.

« Elle cherche sans cesse à améliorer ses compétences en tant qu’experte médicale de la toute nouvelle surspécialité, la médecine d’hôpital pédiatrique; elle assiste à des séances locales de formation médicale continue, à des conférences nationales et internationales, à des cours spécialisés… elle siège au comité d’examen en pédiatrie et préside le comité de développement de l’ECOS en pédiatrie du Collège royal », ajoute la Dre Cooke.

La Dre Bailey a dirigé la mise en œuvre de nombreux systèmes et outils de communication pour rehausser la sécurité des soins aux patients pédiatriques hospitalisés à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta, et elle est grandement appréciée pour son rôle dans la défense des intérêts des plus vulnérables : les enfants malades qui nécessitent l’intervention des Services à l’enfance.

« Le milieu hospitalier est un système complexe, tout comme les Services à l’enfance », confie-t-elle. Ces entités doivent bien se comprendre et travailler ensemble pour le bien-être des enfants. »

 

La Dre Bailey avec un patient et une infirmière praticienne à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta.

La Dre Bailey avec un patient et une infirmière praticienne à l’Hôpital pour enfants de l’Alberta.

Laissez un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Submit