Avancement de la CPC : efforts d’harmonisation de la FMPD dignes de mention pendant la pandémie

Le 23 janvier 2021 | Auteur: Personnel du Collège royal
Lecture de 2 minutes

Chaque début d’année invite à la réflexion. À pareille date l’an dernier, les programmes de formation médicale canadiens suivaient leur cours normal. En janvier 2020, la communauté médicale se préoccupait déjà de la situation à Wuhan, en Chine, mais le système canadien n’a ressenti les réelles secousses de la pandémie de COVID-19 que deux mois plus tard.

Ce fut une année extrêmement difficile, marquée par la résilience et l’innovation. Partout dans le monde, nous avons été témoins de progrès historiques au chapitre du développement de vaccins et de lignes directrices de santé publique. Au cœur même de la communauté de la formation médicale, des éducateurs ont fait preuve de créativité pour assurer le développement continu des résidents.

À chaque programme ses défis particuliers

La pandémie a sévi sans distinction, mais chaque programme en retient sa propre expérience. Au printemps, certaines disciplines directement touchées par la COVID-19 nous ont fait part des répercussions de la pandémie sur les expériences d’apprentissage des résidents de leur programme. Par exemple, compte tenu de l’annulation de nombreuses chirurgies et des nouveaux protocoles opératoires, des résidents de chirurgie n’ont pas pu réaliser certains jalons; d’autres résidents ont eu moins de contacts en personne avec les patients lorsque les consultations sont passées au mode virtuel. On nous a aussi fait part de l’état de fatigue général imposé par la pandémie et, par conséquent, de la nécessité de laisser une plus grande marge de manœuvre. Nous vous remercions pour vos précieux commentaires et nous souhaitons vous présenter nos plans généraux pour 2021, ainsi que certaines mesures d’adaptation qui ont été mises en place pour vous aider davantage.

Les outils et la marge de manœuvre nécessaires

Le 1er juillet 2021, treize nouvelles disciplines devraient adopter La compétence par conception (CPC), l’initiative phare du Collège royal pour la formation spécialisée, de sorte que 59 pour cent de l’ensemble des disciplines auront adopté un modèle d’apprentissage et d’enseignement fondé sur les compétences. Beaucoup d’autres disciplines poursuivent leurs activités en ce sens. Alors que nous sommes passés au mode virtuel pour élaborer des normes de formation spécialisée telles que les APC, nous souhaitons vous rappeler quelques points importants sur la mise en œuvre de la CPC en temps de pandémie :

  1. Les résidents et les enseignants font preuve d’une résilience à toute épreuve : Malgré le contexte extrêmement exigeant, les résidents et les enseignants prodiguent des soins exceptionnels aux patients dans un environnement d’apprentissage complètement différent. Partout au pays, les résidents suivent les étapes de leur formation et nous savons que les éducateurs ont grandement contribué à leur progression. Le Collège royal félicite les Associés qui ont accompagné les résidents en cette période difficile.
  1. Une marge de manœuvre qui assure le respect des normes nationales – La COVID-19 évolue rapidement et cause de l’incertitude et des perturbations pour les programmes de formation médicale offerts au pays. Pour vous aider, le Collège royal a créé trois documents expliquant comment les programmes peuvent satisfaire aux normes nationales malgré la perturbation du milieu de formation :

Ces guides ont pour but d’offrir des solutions et du soutien, et de souligner là où les programmes peuvent faire preuve de souplesse tout en respectant les normes nationales propres à la discipline.

  1. Adoption d’un état d’esprit axé sur la croissance plus permissif : Nous travaillons conjointement avec vous afin de créer des lignes directrices qui s’appliquent à la formation, qu’elle soit adaptée à la CPC ou axée sur la durée, notamment :
    • obstacles liés au respect des normes
    • obstacles liés à l’exécution ou à l’achèvement d’expériences de formation
    • obstacles liés à la progression et au déroulement des examens
    • bien-être et adaptation
    • soutien au perfectionnement du corps professoral
  1. Guides techniques conçus pour vous aider : Quelles sont les exigences et la souplesse accordée dans la CPC? La pandémie a entraîné d’autres défis, et les directeurs de programme se posent de nouvelles questions. Le Collège royal a conçu une série de guides techniques qui précisent les attentes relatives aux exigences fondamentales du déploiement d’un programme adapté à la CPC.

Mêmes enjeux, différentes stratégies

Partout au pays, les programmes ont eu leur lot de défis durant la pandémie. Alors que la COVID-19 a radicalement transformé des spécialités et des programmes, d’autres programmes ont été en mesure de maintenir la plupart de leurs activités quotidiennes. Avec le déploiement du vaccin en cours à l’échelle nationale, nous espérons que cette pandémie tire à sa fin. Nous sommes toutefois conscients qu’il reste encore beaucoup à faire. Vous faites partie des leaders de la formation spécialisée qui préparent la prochaine génération de spécialistes en offrant des soins exceptionnels aux patients dans des conditions difficiles et sans précédent. L’équipe du Collège royal s’engage à collaborer avec vous sans relâche afin de trouver des solutions. N’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse cbd@collegeroyal.ca si vous avez des questions, des commentaires ou des suggestions.


Mots-clés